Espagne : 25 ans de prison requis contre le meurtrier d’un Marocain

25 février 2023 - 17h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La justice espagnole a reconnu un Espagnol coupable du meurtre d’un jeune marocain de 28 ans à Calas de Mallorca en juillet 2021. Il risque une peine de 25 ans de prison.

Le prévenu a rencontré la victime, qui avait été le compagnon de son épouse, dans un parking de Calas de Mallorca, et l’a agressé en le frappant à la tempe, a rappelé le jury, précisant que l’accusé a donné ce coup « de manière inattendue et soudaine », de sorte que la victime n’avait aucune chance de se défendre. Inconscient au sol, le jeune marocain a encore reçu des coups de pied à la tête, lui causant de graves lésions cérébrales qui ont conduit à son admission à l’hôpital Son Espases où il a finalement rendu l’âme, quatre mois après l’agression, fait savoir Europa Press.

À lire : Retour sur les quatre mois d’agonie du Marocain décédé à Majorque

Le jury a rejeté la version de l’accusé qui a affirmé avoir donné un seul « coup involontaire » à la victime et nié avoir continué à lui porter des coups alors qu’elle était inconsciente au sol. Le prévenu a précisé que c’est son oncle qui s’était disputé avec la victime et son ami, et qu’il s’était limité à essayer de les séparer. Un récit qui n’a pas convaincu le jury qui avait en sa possession des rapports médicaux et médico-légaux qui confirment les multiples fractures du crâne et de graves blessures internes subies par la victime.

À lire : L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré à la police

Le jury estime que l’accusé n’avait peut-être pas l’intention de tuer la victime, mais qu’il l’a fait. Les jurés n’ont pas pu avoir la preuve que la dispute entre le prévenu et le Marocain soit basée sur un problème de jalousie, comme le soutenait l’accusation. Ils sont convaincus que l’accusé était « en pleine possession de ses facultés mentales » le jour du meurtre, même s’il est établi qu’il consomme de la drogue depuis son adolescence et souffre de troubles mentaux. Pour ces raisons, ils ont reconnu l’accusé coupable du meurtre du jeune marocain.

À lire : Les parents d’un Marocain tué en Espagne réclament 210 000 euros et 20 ans de prison

Après ce verdict, le parquet a requis une peine de 25 ans de prison contre l’accusé, ainsi qu’un paiement de 168 000 euros aux parents de la victime et 20 000 euros pour chacun de ses quatre frères et sœurs à titre de dommages-intérêts. La famille de la victime, elle, a requis 22 ans de prison ainsi que 210 000 euros de dommages-intérêts pour les parents et frères et sœurs du défunt. La défense, pour sa part, a demandé la peine minimale applicable. L’accusé sera fixé dans les prochains jours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Homicide - Prison - Palma de Majorque

Aller plus loin

Un Marocain entre la vie et la mort après une agression à Majorque

Un jeune Marocain de 20 ans a été violemment agressé mercredi par un groupe d’individus dans un bar de Cales à Majorque. Il lutte actuellement contre la mort dans un hôpital à...

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré à la police

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré mardi à la police nationale de Manacor, accompagné de son avocat. La victime est toujours entre la vie et la mort à...

Les parents d’un Marocain tué en Espagne réclament 210 000 euros et 20 ans de prison

La défense du présumé meurtrier d’un jeune marocain à Calas de Majorque en juillet 2021, a évoqué dans ses conclusions au procès ouvert mercredi la possibilité que son client...

Retour sur les quatre mois d’agonie du Marocain décédé à Majorque

Le frère de Mohamed Youb, le jeune marocain agressé en juillet à Cales de Mallorca et décédé en novembre à l’hôpital de Son Espases, raconte comment ce dernier a lutté contre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...