La famille du Marocain tué à Majorque réclame justice

29 novembre 2021 - 09h28 - Espagne - Ecrit par : A.P

La famille de Mohamed, le jeune marocain décédé vendredi à Majorque après avoir été victime d’une violente agression en juillet dernier, réclame justice.

« Ils peuvent condamner le meurtrier de mon frère à 200 ans de prison, mais personne n’enlèvera la douleur de sa mort. Ce qui est arrivé à Mohamed était sauvage. On ne peut que demander justice, mais personne ne va nous la rendre », a déclaré Hafid, le frère de Mohamed, victime d’une violente agression à Cales à Majorque, et décédé vendredi dernier à l’hôpital Son Espases où il était admis depuis son agression en juillet.

À lire : Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

« Il s’est réveillé et a ouvert les yeux, mais il n’a plus jamais prononcé un mot. Ces derniers mois ont été difficiles pour la famille. Mon frère a un fils de 4 ans et il aimait passer du temps avec lui. Il aimait aussi nager », a ajouté Hafid, remerciant la communauté pour la solidarité exprimée envers sa famille.

À lire : L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré à la police

« Nous voulons que justice soit faite, même si en réalité, nous savons que, peu importe la peine qui sera infligée au meurtrier, personne ne nous rendra Mohamed », a-t-il souligné, avant de saluer le travail des « infirmières et des médecins de Son Espases qui, tout au long du séjour de Mohamed, ont été très gentils avec nous ».

Le principal accusé de l’agression, Christian N., un jeune Espagnol de 21 ans, restera en détention jusqu’à son procès dont la date n’est pas encore fixée. Il s’est livré à la police, accompagné de son avocat, une semaine après avoir commis l’acte.

Sujets associés : Droits et Justice - Famille - Décès - Palma de Majorque - Violences et agressions - MRE

Aller plus loin

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré à la police

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré mardi à la police nationale de Manacor, accompagné de son avocat. La victime est toujours entre la vie et la mort à...

Un Marocain entre la vie et la mort après une agression à Majorque

Un jeune Marocain de 20 ans a été violemment agressé mercredi par un groupe d’individus dans un bar de Cales à Majorque. Il lutte actuellement contre la mort dans un hôpital à...

La famille de Zakaria Mennouni, tué par la police en France, réclame justice et vérité

N’ayant pas reçu jusque-là le rapport de l’autopsie réalisée en France, la famille de Zakaria Mennouni, jeune étudiant de 26 ans, tué par la police française à Blois le 22 avril...

Retour sur les quatre mois d’agonie du Marocain décédé à Majorque

Le frère de Mohamed Youb, le jeune marocain agressé en juillet à Cales de Mallorca et décédé en novembre à l’hôpital de Son Espases, raconte comment ce dernier a lutté contre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.