Des milliers de dollars de frais pour une Marocaine bloquée aux Etats-Unis

8 décembre 2021 - 22h40 - Ecrit par : S.A

Une Marocaine de 75 ans se retrouve bloquée dans le comté de Henrico, aux États-Unis après la suspension par le Maroc de toutes les liaisons aériennes pendant deux semaines. Admise dans un hôpital après une blessure grave, elle n’a pas de moyens de payer les frais d’hospitalisation qui s’accumulent. Pire, elle craint de ne pouvoir rentrer au pays avant l’expiration de son visa en janvier 2022.

Alors qu’elle devait rentrer au Maroc dimanche 28 novembre, une Marocaine partie rendre visite à ses petits-fils à Henrico apprend que le Maroc a suspendu tous les vols de passagers à destination du royaume pour une durée de 15 jours, à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19-Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique. En conséquence, la septuagénaire s’est retrouvée bloquée aux États-Unis.

À lire : La mauvaise aventure d’un pilote français au Maroc

Cette situation n’est guère reluisante pour celle dont le mari est décédé du Covid-19 l’année dernière. La femme de 75 ans est récemment tombée et s’est gravement blessée aux poignets et aux côtes. Elle a été admise à l’hôpital, et les factures d’hôpital s’accumulent en milliers de dollars. Elle n’est pas assurée aux États-Unis et n’a plus de moyens de se faire soigner. Dans une déclaration à 8News, sa belle-fille, Ashley Venable a dit qu’elle a encore besoin de plus de soins, y compris une éventuelle intervention chirurgicale. « Je ne sais pas comment nous allons l’amener à consulter un médecin ici parce que c’est si cher. La plupart des cabinets de médecins veulent quelques centaines de dollars comme avance », a-t-elle ajouté.

À lire : Désarroi des touristes espagnols bloqués au Maroc

Venable se bat pour aider sa belle-mère, mais les programmes sur lesquels elle tombe n’accompagnent que les personnes non assurées résidant aux États-Unis. « Ils n’aident que les personnes qui sont des résidents permanents, qui ont des cartes vertes, qui sont des citoyens », a expliqué la belle-fille. Outre les frais d’hospitalisation, la septuagénaire risque de faire face à un autre problème : son visa expire en janvier prochain.

Tags : États-Unis - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

La mauvaise aventure d’un pilote français au Maroc

Alors qu’il est arrivé au Maroc pour participer au Maroc Historic Rally qui devait se tenir du 7 au 12 décembre 2021, un pilote français a failli rester coincé au royaume avec son...

Le Maroc suspend ses vols vers la France

Comme pressenti depuis déjà plusieurs jours, le Maroc vient de suspendre les vols réguliers à destination et en provenance de la France. La situation sanitaire assez critique dans...

Rapatriement de milliers de Français bloqués au Maroc

La France rapatrie ses ressortissants bloqués au Maroc suite à la décision marocaine relative à la suspension des vols réguliers à destination et en provenance de l’hexagone pour...

Désarroi des touristes espagnols bloqués au Maroc

Des centaines d’Espagnols, des touristes pour la plupart, bloqués au Maroc après la fermeture des frontières aériennes, cherchent le moyen de rentrer chez eux. Ils font face à la...

Nous vous recommandons

Fati Jamali pousse un coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes

L’actrice et chanteuse marocaine Fati Jamali a profité du jour la célébration de la fête des mères pour pousser un gros coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes. Elle se trouve dans l’incapacité d’établir un passeport pour son...

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au...

Des révélations sur la nouvelle vie d’Amar Saadani au Maroc

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN), mène une vie simple et paisible au Maroc où il s’est réfugié pour échapper à la justice de son pays,...

BlackRock annule son projet d’extension du Medgaz à cause de la crise Espagne-Algérie

Le fonds d’investissement BlackRock n’entend plus financer les travaux d’extension à 16 milliards de mètres cubes par an du Medgaz, le gazoduc qui relie l’Algérie à l’Espagne. Ceci, en raison des tensions entre les deux pays ouvertes après le changement de...

Des parents d’élèves font plier une école française à El Jadida

À El Jadida, des parents d’élèves ont contraint un lycée français à retirer un manuel de géopolitique comportant des cartes du Maroc amputés du Sahara.

Tous les passagers de RAM sont concernés par l’offre spéciale

La direction de RAM rassure que les tarifs exceptionnels proposés au cours de cette période estivale, concernent tous les passagers (hors business class) qui se rendent au Maroc à partir de l’étranger.

L’actrice marocaine Nadia Benzakour rejoint « The Colosseum »

L’actrice marocaine Nadia Benzakour vient de rejoindre le casting de la série d’History Channel « The Colosseum » réalisée par Roel Reine et se prépare à jouer une figure historique dans le long métrage «  Seneca, the creation of earthquakes  », de Robert...

Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

Le tribunal de La Haye statuera sur l’affaire de la Maroco-néerlandaise Fatima Aboulouafa, ancienne cheffe d’équipe de la police de Leiden, licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la...

L’Algérie empêche le Maroc d’importer du gaz de l’Espagne

La crise entre l’Algérie et le Maroc a conduit au non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe. L’Espagne, fortement impactée par cette décision algérienne de suspendre l’exportation du gaz via le Maroc, devra se contenter du Medgaz, un gazoduc de capacité...

Sebta : sans trafic de marchandises, l’économie toujours au point mort

La non réactivation du trafic de marchandises à la frontière de Sebta avec le Maroc, affecte gravement l’économie de la ville autonome qui attend toujours la création d’une douane commerciale pour retrouver son statut de « ville commerciale...