Des milliers de dollars de frais pour une Marocaine bloquée aux Etats-Unis

8 décembre 2021 - 22h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Une Marocaine de 75 ans se retrouve bloquée dans le comté de Henrico, aux États-Unis après la suspension par le Maroc de toutes les liaisons aériennes pendant deux semaines. Admise dans un hôpital après une blessure grave, elle n’a pas de moyens de payer les frais d’hospitalisation qui s’accumulent. Pire, elle craint de ne pouvoir rentrer au pays avant l’expiration de son visa en janvier 2022.

Alors qu’elle devait rentrer au Maroc dimanche 28 novembre, une Marocaine partie rendre visite à ses petits-fils à Henrico apprend que le Maroc a suspendu tous les vols de passagers à destination du royaume pour une durée de 15 jours, à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19-Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique. En conséquence, la septuagénaire s’est retrouvée bloquée aux États-Unis.

À lire : La mauvaise aventure d’un pilote français au Maroc

Cette situation n’est guère reluisante pour celle dont le mari est décédé du Covid-19 l’année dernière. La femme de 75 ans est récemment tombée et s’est gravement blessée aux poignets et aux côtes. Elle a été admise à l’hôpital, et les factures d’hôpital s’accumulent en milliers de dollars. Elle n’est pas assurée aux États-Unis et n’a plus de moyens de se faire soigner. Dans une déclaration à 8News, sa belle-fille, Ashley Venable a dit qu’elle a encore besoin de plus de soins, y compris une éventuelle intervention chirurgicale. « Je ne sais pas comment nous allons l’amener à consulter un médecin ici parce que c’est si cher. La plupart des cabinets de médecins veulent quelques centaines de dollars comme avance », a-t-elle ajouté.

À lire : Désarroi des touristes espagnols bloqués au Maroc

Venable se bat pour aider sa belle-mère, mais les programmes sur lesquels elle tombe n’accompagnent que les personnes non assurées résidant aux États-Unis. « Ils n’aident que les personnes qui sont des résidents permanents, qui ont des cartes vertes, qui sont des citoyens », a expliqué la belle-fille. Outre les frais d’hospitalisation, la septuagénaire risque de faire face à un autre problème : son visa expire en janvier prochain.

Sujets associés : États-Unis - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La mauvaise aventure d’un pilote français au Maroc

Alors qu’il est arrivé au Maroc pour participer au Maroc Historic Rally qui devait se tenir du 7 au 12 décembre 2021, un pilote français a failli rester coincé au royaume avec son...

Désarroi des touristes espagnols bloqués au Maroc

Des centaines d’Espagnols, des touristes pour la plupart, bloqués au Maroc après la fermeture des frontières aériennes, cherchent le moyen de rentrer chez eux. Ils font face à la...

Le Maroc suspend ses vols vers la France

Comme pressenti depuis déjà plusieurs jours, le Maroc vient de suspendre les vols réguliers à destination et en provenance de la France. La situation sanitaire assez critique dans...

Rapatriement de milliers de Français bloqués au Maroc

La France rapatrie ses ressortissants bloqués au Maroc suite à la décision marocaine relative à la suspension des vols réguliers à destination et en provenance de l’hexagone pour...

Nous vous recommandons

États-Unis

Le Marocain Mohamed El Aaraby sur le podium du marathon de New York

Pour la première fois depuis 2009, un Marocain est monté sur le podium du marathon international de New-York. Et c’est Mohamed El Aaraby qui a réalisé l’exploit ce dimanche.

Tensions avec le Maroc : l’Espagne demande l’aide des Etats-Unis

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya a demandé au secrétaire d’État américain, Antony Blinken, d’aider l’Espagne à régler la crise engendrée par la reconnaissance américaine sous Trump, de la souveraineté marocaine sur le...

La star américaine Ellen DeGeneres en vacances à Marrakech

Quelques jours après la fin de son talk show éponyme, l’animatrice de télévision et écrivaine américaine Ellen DeGeneres, 64 ans, s’est rendue à Marrakech où elle passe ses vacances avec sa compagne Portia de Rossi, 49...

Portrait de l’Américain d’origine marocaine Ismail Elfath, arbitre de Portugal-Ghana

Ismail Elfath a arbitré jeudi 24 novembre le premier match Portugal-Ghana (3-2) à la coupe du monde Qatar 2022. Qui est cet arbitre américain d’origine marocaine ?

Antony Blinken au Maroc la semaine prochaine

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken est attendu au Maroc la semaine prochaine, dans le cadre d’une tournée régionale, selon le site américain Axios.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Casablanca : arrestations de deux infirmières pour vaccination fictive

À peine le pass sanitaire instauré et le contrôle des tests PCR renforcé, que certains s’illustrent déjà dans la vaccination fictive au Maroc. Deux infirmières ont été épinglées à Casablanca pour leur implication active dans cette pratique...

Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement...

Le confinement a durement impacté la vie sociale des Marocains

Le spectre d’un deuxième confinement plane sur le Maroc qui connait depuis quelques semaines une flambée des cas de contamination. En dehors des conséquences sur le plan sanitaire et économique, la sociologue Soumaya Naamane a indiqué dans une interview,...

Restructurer le secteur informel, défi pour le Maroc post-pandémie

L’amélioration du système de santé et la réorganisation du secteur informel sont les principaux défis qu’il faudra relever durant la phase post-pandémie. C’est le conseil donné par le professeur Mohamed Ameziane, président du Centre des études juridiques et...

Les chefs d’entreprise marocains optimistes, malgré tout

En dépit de la situation de crise économique due aux conséquences qui découlent de la pandémie du Covid-19, l’activité industrielle au Maroc n’est pas ébranlée. Au contraire, elle connaît une amélioration constante, consolidant ainsi l’espoir des chefs...