Une Marocaine porte plainte contre le directeur général d’Assu 2000 en France

16 octobre 2023 - 16h00 - France - Ecrit par : S.A

Une Marocaine a déposé plainte à Paris pour harcèlement sexuel et viols contre le Franco-tunisien Amir Messadi, directeur général du groupe de courtage en assurances Assu 2000 (rebaptisé Vilavi), en cavale en France.

Après le PDG du groupe Assu 2000, Jacques Bouthier, mis en examen notamment pour « traite des êtres humains », « viols » et « association de malfaiteurs », puis remis en liberté pour raisons médicales, c’est au tour du directeur général Amir Messadi de faire face à la justice française. Il est visé par une plainte déposée le 10 octobre à Paris pour harcèlement sexuel et viols. La plaignante Sarah (le prénom a été modifié) a pris cette décision après que la note de recherche lancée par le procureur général de la Cour d’appel de Tanger contre le Franco-tunisien en juillet dernier n’a connu une suite favorable. La France n’extrade pas ses ressortissants. « Ma cliente n’a donc d’autre choix aujourd’hui que de saisir la justice française, comme le permet la loi en raison de la nationalité de M. Messadi », décrypte ainsi l’avocate de Sarah, Anne-Claire Le Jeune. L’accusé s’était enfui en France alors que l’enquête ouverte à Tanger (Maroc) suivait son cours.

À lire : Comment Jacques Bouthier a réduit en esclavage une mineure marocaine

Dans sa plainte, Sarah « assure avoir été ouvertement courtisée par le directeur général du groupe, régulièrement présent dans la filiale de Tanger », où il est propriétaire d’une maison, fait savoir Le Parisien. Alors qu’elle n’acceptait pas ses avances – promesse de mariage et de poste à Monaco inclus –, elle se voit contrainte par sa cheffe de sortir avec Messadi. Celle-ci lui aurait fait du chantage à l’emploi. « Elle m’a d’abord expliqué que M. Messadi avait beaucoup d’argent, une villa à Dubaï, des voitures de luxe, que je pourrais évoluer plus facilement… Et puis elle m’a clairement fait comprendre que je n’avais pas le choix. Elle savait très bien que je ne pouvais pas me permettre d’être au chômage, ni d’être privée de mes primes, qui constituent une très grosse part du salaire », confie la plaignante.

À lire :Affaire Jacques Bouthier : la justice marocaine saisit la justice française

Sarah relate quatre faits de viols. Lors d’un déplacement à Marrakech en décembre 2021, Amir Messadi lui aurait fait miroiter un poste de cheffe de projet, « cohérent avec son master en communication des organisations obtenu en France ». Elle raconte que le responsable avait frappé sa porte dans la nuit avant de s’imposer physiquement dans sa chambre. « C’est comme s’il avait changé de visage, c’était super violent. Jamais je n’aurais pensé qu’il irait jusque-là », dit-elle. Dans sa plainte, elle détaille des pratiques humiliantes et raconte trois autres épisodes qui « auraient eu lieu à l’hôtel Hilton de Tanger ».

À lire :L’un des criminels les plus recherchés d’Espagne pourrait se trouver au Maroc

L’éclatement du scandale Bouthier en France marquera la fin de ses supplices. « Une libération », dira Sarah. Aujourd’hui, la jeune femme réclame justice. Sarah avait été entre-temps licenciée pour abandon de poste – elle a saisi les Prud’hommes – après un placement en arrêt maladie. Elle se retrouve sans emploi jusqu’à ce jour. « J’ai la phobie que ça m’arrive à nouveau, je survis grâce à des mains tendues, et je suis toujours suivie psychologiquement. Ils ont abusé de moi et de ma dignité », résume-t-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Harcèlement sexuel - Plainte

Aller plus loin

Affaire Jacques Bouthier : Samira raconte son calvaire

L’affaire Jacques Bouthier est loin d’être terminée. Mis en examen pour traite d’êtres humains, viols sur mineurs et participation à une association de malfaiteurs, l’ex-PDG du...

Accusé de viols sur mineures, Jacques Bouthier remis en liberté conditionnelle

Alors que la chambre criminelle de Tanger a décidé de juger les huit personnes impliquées au Maroc dans l’affaire Jacques Bouthier, l’ex-PDG du groupe Assu 2000 arrêté et mis en...

Comment Jacques Bouthier a réduit en esclavage une mineure marocaine

Accusé de viols sur mineures dont des Marocaines, Jacques Bouthier a été mis en examen et placé en détention fin mai. Le PDG d’Assu2000 (devenu Vilavi), un grand groupe de...

Jacques Bouthier : « un cinglé, un détraqué sexuel » selon sa femme

Les témoignages accablants se succèdent contre Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe de courtage en assurances Assu 2000, mis en examen pour traite d’êtres humains et viols...

Ces articles devraient vous intéresser :