Accès des femmes aux cimetières : les autorités marocaines interpellées

16 octobre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Vielle tradition révolue, l’interdiction de l’accès des femmes aux inhumations, toujours en vigueur au Maroc, est source de frustration. A ce titre, le député Omar Balafrej a demandé des clarifications aux ministres de l’Intérieur et des Habous et Affaires islamiques, Abdelouafi Laftit et Ahmed Taoufiq.

Cette interpellation intervient suite à un appel d’une citoyenne révoltée qui a été empêchée d’assister à l’inhumation de son père. Pour le député, aucun texte de loi n’existe et qui interdit cette isolation des femmes des cimetières. « S’agit-il d’un excès de zèle de certains fonctionnaires ? », s’est interrogé le député de la FGD avant d’interpeller les ministres concernés.

La jeune femme ne s’est pas encore remise de ce choc. Accompagnée de sa mère, sa soeur et sa tante, elle est quasiment restée à l’extérieur du cimetière pendant toute la durée de l’inhumation. Elles n’ont été autorisées à accéder au cimetière que pour se recueillir sur la tombe de son père. « C’est aberrant », a dénoncé la victime de cette tradition, ex-cadre dans plusieurs institutions du pays.

Au dire du député Balafrej, « le temps où les hommes partaient au cimetière alors que les femmes restaient aux fourneaux pour préparer le repas funèbre est révolu ».

Sujets associés : Femme marocaine - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par...

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : le coût du Hajj dévoilé, et c’est plus cher que l’année dernière

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques vient de dévoiler les frais du pèlerinage au titre de la saison 1445 H, pour les pèlerins marocains.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.