Recherche

Accès des femmes aux cimetières : les autorités marocaines interpellées

© Copyright : DR

16 octobre 2020 - 22h00 - Société - Par: I.L

Vielle tradition révolue, l’interdiction de l’accès des femmes aux inhumations, toujours en vigueur au Maroc, est source de frustration. A ce titre, le député Omar Balafrej a demandé des clarifications aux ministres de l’Intérieur et des Habous et Affaires islamiques, Abdelouafi Laftit et Ahmed Taoufiq.

Cette interpellation intervient suite à un appel d’une citoyenne révoltée qui a été empêchée d’assister à l’inhumation de son père. Pour le député, aucun texte de loi n’existe et qui interdit cette isolation des femmes des cimetières. « S’agit-il d’un excès de zèle de certains fonctionnaires ? », s’est interrogé le député de la FGD avant d’interpeller les ministres concernés.

La jeune femme ne s’est pas encore remise de ce choc. Accompagnée de sa mère, sa soeur et sa tante, elle est quasiment restée à l’extérieur du cimetière pendant toute la durée de l’inhumation. Elles n’ont été autorisées à accéder au cimetière que pour se recueillir sur la tombe de son père. « C’est aberrant », a dénoncé la victime de cette tradition, ex-cadre dans plusieurs institutions du pays.

Au dire du député Balafrej, « le temps où les hommes partaient au cimetière alors que les femmes restaient aux fourneaux pour préparer le repas funèbre est révolu ».

Mots clés: Femme marocaine , Ministère de l’Intérieur Maroc , Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact