Les Marocains durement touchés par la crise en Espagne

10 mai 2012 - 15h27 - Ecrit par : J.L

C’est officiel, l’Espagne est bien retombée en récession et les mesures d’austérité qui permettraient au pays de dégager un budget de 47 milliards d’euros en 2012, sont jugées xénophobes et cruelles par l’opposition espagnole, car elles touchent principalement les étrangers devenus clandestins en perdant leur emploi.

Au total, plus de 500.000 étrangers en situation irrégulière en Espagne, dont des dizaines de milliers de Marocains, sont concernés par ces mesures, qui touchent également le domaine de l’éducation.

Ces mesures d’austérité impopulaires, dont l’objectif est de ramener le déficit actuel de 8,51% du PIB à 5,3% en 2012 puis 3% en 2013, seront renforcées par une politique hautement antisociale, dénoncée par l’opposition, les syndicats et plusieurs ONG.

L’Espagne prévoit par exemple d’économiser 7 milliards d’euros dans la Santé publique, laquelle ne bénéficiera désormais plus qu’aux immigrés inscrits à la sécurité sociale. Aussi, dès septembre prochain, seuls les femmes et les enfants pourront être traités dans les services de gynécologie et de pédiatrie. Le reste devra se diriger vers les urgences pour se faire soigner.

Face à la crise et à une politique peu avenante en matière d’immigration, plus de 40.000 immigrés ont quitté l’Espagne au cours des derniers mois d’après des statistiques officielles.

L’Espagne vivrait l’un des moments les plus durs de son économie, surtout depuis l’éclatement de la bulle immobilière, un temps véritable moteur de croissance du pays. Au premier trimestre 2012, le chômage touchait 24,44% de la population active du pays.

Tags : Espagne - Pauvreté - Immigration - Crise économique

Nous vous recommandons

Tourisme : la Russie conseille le Maroc à ses citoyens

Le Maroc est cité parmi les pays pouvant accueillir les citoyens russes, après la levée des restrictions de voyage. La Russie a conseillé à ses ressortissants de s’abstenir de se rendre vers certaines destinations, par crainte d’affrontements avec les...

La Patrouille de la Marche verte en démonstration en France

Les Forces aériennes royales du Maroc participeront à la quatrième édition du meeting aérien de Toulouse-Francazal, qui se déroulera les 24 et 25 septembre 2022 à Cugnaux, après deux années d’annulation en raison de la crise...

La réouverture du ciel marocain a profité à Brussels Airport

La réouverture du ciel marocain est l’un des facteurs ayant permis à Brussels Airport de réaliser de belles performances en juin depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Gad Elmaleh parle de son fils Raphaël et de son ex-épouse Charlotte Casiraghi

L’humoriste canado-marocain Gad Elmaleh évoque les racines de son fils Raphaël qu’il a eu avec Charlotte Casiraghi, membre de la famille princière de Monaco. Il souligne « un mélange monakech », faisant ainsi référence à Monaco et...

L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

La crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, n’est pas près de connaître son épilogue. Pour le moment, aucune rencontre n’est prévue entre le...

Maroc : des ennuis judiciaires pour Vahid Halilhodzic ?

Le limogeage en mars dernier de Mustapha Hadji, ex-coach adjoint des Lions de l’Atlas pourrait coûter cher au sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic.

Ryanair annule encore des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair est sous le coup d’une grève de son personnel de cabine, entraînant de facto l’annulation de plusieurs vols, dont certains opérés vers le Maroc.

Un grève de 35 minutes fait plier l’ONDA

Bonne nouvelle pour les aéroports marocains. Les contrôleurs aériens ont finalement annulé la grève de 15 jours, prévue à partir du 3 août, suite à un accord trouvé avec l’Office national des aéroports...

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié face à l’euro de 0,26 % et s’est déprécié de 0,42 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Des narcotrafiquants d’Amérique latine veulent inonder le Maroc de cocaïne

Des trafiquants internationaux d’Amérique du Sud cherchent désespérément à faire du Maroc et de l’Europe leurs marchés d’écoulement de la cocaïne. Pour y arriver, ils comptent sur les narcotrafiquants...