Marouane Chamakh, entre injustice à Bordeaux et succès avec le Maroc

14 août 2023 - 07h30 - Sport - Ecrit par : A.P

Marouane Chamakh, ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, affirme n’avoir jamais subi d’injustices dans sa carrière. En revanche, il avoue en avoir été victime au centre de formation du club bordelais.

« Si j’ai senti des injustices dans ma carrière ? Non, franchement non. Au centre de formation oui, c’est ce qui m’a poussé à aller à Valence (faire un essai), mais dans le monde pro, plus jamais », a déclaré Marouane Chamakh, invité dans un Space X (Twitter) de Soccer212. L’ancien attaquant de Bordeaux explique qu’en ce qui le concerne, il avait choisi de jouer pour le Maroc « pour y vivre notamment. […] Après, le centre de formation c’est compliqué, on peut tomber sur un mauvais coach qui ne t’aime pas ».

À lire : Marouane Chamakh évoque sa première convocation en sélection marocaine

Parlant du jeune Mehdi Harfi, jeune pépite marocaine du l’équipe réserve de Bordeaux et qui a été formé au centre de formation, Chamakh dit ne pas comprendre pourquoi ce talent n’est pas valorisé. « Je ne connais pas le joueur, je peux me renseigner, mais tu as raison, il peut être victime d’une forme d’injustice, mais s’il insiste, ils verront de leurs propres yeux qu’ils n’ont pas le choix », ajoute-t-il, soulignant que le jeune joueur est déjà un international marocain avec les espoirs, une chance qu’il n’avait pas eue.

À lire : Marouane Chamakh : « je veux coacher et entraîner »

« Il (Mehdi Harfi) a de la chance de pouvoir aller en équipe du Maroc, car moi ils (les dirigeants Girondins) ne m’ont pas laissé cette possibilité-là ! Quand j’étais convoqué en équipe de France, ils me laissaient y aller, mais quand j’étais convoqué avec les espoirs du Maroc, non, niet ! Dès que j’ai eu des convocations avec les A, j’y suis toujours allé. Si c’est le club qui m’a empêché d’aller avec les espoirs ? Bin oui exactement ! Sur le fait de diriger les jeunes vers une sélection nationale ? Peut-être que maintenant ça se voit moins parce qu’il y a les médias… Mais à l’époque, dans les années 2000 c’était un peu plus compliqué », confie-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marouane Chamakh - Football - Bordeaux

Aller plus loin

Marouane Chamakh : « je veux coacher et entraîner »

Même s’il n’a pas connu une carrière professionnelle immense à la taille de son talent, Marouane Chamakh entend mettre son expérience au service des plus jeunes....

Marouane Chamakh évoque sa première convocation en sélection marocaine

Marouane Chamakh, l’ex-international marocain de football, était l’invité vedette de l’émission #Jmoins1 sur Canal Plus Sport Afrique. Au cours de son entretien, il a partagé...

Exploit du Maroc au Mondial 2022 : ce que pense Marouane Chamakh

Plus d’un mois après la fin du Mondial 2022, l’ancien attaquant marocain des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh, est revenu sur l’exploit retentissant des Lions de l’Atlas,...

Marouane Chamakh donne les raisons de sa retraite anticipée

L’ancien international marocain, Marouane Chamakh, était samedi dernier l’invité de d’Info Soir de 2M. Le joueur qui a fait les beaux jours de plusieurs clubs dont les Girondins...

Ces articles devraient vous intéresser :

Classement Fifa : le Maroc s’approche du top 20 mondial

La sélection marocaine de football améliore sa position dans le nouveau classement Fifa publié ce jeudi 6 octobre. Le Maroc est 22ᵉ avec 1563.5 points.

PSG - Brest : les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le Paris Saint-Germain a affronté le Stade Brestois en huitième de finale de la Coupe de France, une rencontre qui a vu les Parisiens s’imposer (3-1). Voyons ce que pense la presse sportive de la prestation de l’international marocain Achraf Hakimi.

Benjamin Bouchouari sous le feu des critiques à Saint-Étienne

Benjamin Bouchouari a rejoint l’ASSE en août dernier en provenance des Pays-Bas. Très vite, l’international marocain s’est imposé par son talent. Mais malgré ses performances, il essuie de vives critiques à l’interne.

Imran Louza s’en prend à Vahid Halilhodžić

L’international marocain Imran Louza s’en est pris à l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodžić, pour une décision qu’il a prise lorsqu’il était entraîneur.

Classement FIFA : Le Maroc 11e mondial, 1er en Afrique

Le classement FIFA des équipes nationales masculines a été dévoilé ce jeudi 7 avril par l’instance du football mondial. L’Argentine, championne du monde en titre, a repris la première place du classement pour la première fois depuis 6 ans, alors que le...

Les clubs européens s’arrachent Azzedine Ounahi

Azzedine Ounahi n’aura qu’à choisir sa prochaine destination. Arsenal, OM, Sheffield United, Inter Milan…,plusieurs clubs européens l’ont dans le viseur et font même des offres pour ne pas se faire devancer lors du mercato hivernal.

Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

Alors qu’il espérait accompagner le Maroc à la Coupe du monde après l’avoir brillamment qualifié, Vahid Halilhodzic a été limogé en août pour n’avoir pas su maintenir la cohésion au sein de l’équipe. Un départ inattendu pour le technicien de 70 ans qui...

Mondial 2022 : le Maroc déterminé à rééditer l’exploit de 1986

À quelques semaines du coup d’envoi de la coupe du monde Qatar 2022, le sélectionneur de l’équipe du Maroc Walid Regragui assure que les Lions de l’Atlas travaillent à passer le cap du premier tour. Un exploit réalisé en 1986.

Equipe du Maroc : Walid Regragui de plus en plus contesté

L’équipe nationale marocaine de football a concédé un nouveau match nul sans but face à la Mauritanie, relançant les critiques contre l’entraîneur Walid Regragui et même des demandes de départ.

Le roi Pelé n’a pas oublié les exploits du Maroc

Depuis son lit d’hôpital, la légende du football brésilien et mondial Edson Arantes do Nascimento, dit “Pelé”, a adressé ses félicitations aux Lions de l’Atlas qui ont « fait briller » toute l’Afrique au Qatar.