Marrakech affiche complet durant l’Aid Al-Adha

8 juillet 2022 - 22h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Les hôtels de Marrakech font le plein de réservations. De nombreux touristes étrangers et nationaux préfèrent célébrer l’Aid Al-Adha chez des hôteliers spécialisés. Une bonne nouvelle pour le secteur, touché par la crise sanitaire.

Après deux ans de crise sanitaire liée au Covid-19, le package hôtelier de l’Aid al-Adha est de retour. Bon nombre de touristes se sont rués vers les hôtels pour célébrer la fête religieuse sans contraintes liées au sacrifice du mouton (livraison, abattage…), rapporte Médias24. « Hormis quelques maisons d’hôtes, il est en effet impossible de trouver une chambre d’hôtel à Marrakech, qui a été littéralement prise d’assaut par les nationaux et les étrangers pour les trois jours de fête », révèle Abdellatif Abouricha, porte-parole du CRT de la région. Il s’attend à ce que le retour du package hôtelier de Aid al-Adha permette d’atteindre un taux d’occupation de 100 % pour le week-end du 9 au 11 juillet.

À lire : Les touristes recommencent à réserver les hôtels à Marrakech

Le responsable se dit persuadé que la ville ocre affichera probablement complet ce week-end avec « une place Jamaâ El Fna d’ores et déjà très fréquentée jusqu’à 1 heure du matin ». Un fort rebond s’observera également après l’Aïd. Le porte-parole fait savoir qu’à partir du 19 juillet, la ville abritera plusieurs congrès. Aussi, accueillera-t-elle les familles des locaux, des MRE et des touristes étrangers, ce qui permettra de maintenir le taux élevé de remplissage durant juillet et août.

À lire : Marrakech dans le top 10 des réservations pour les vacances d’été

« Mon package pour la période de l’Aid rencontre un succès croissant auprès des Marocains, venus d’autres villes, pour à la fois se reposer et le fêter dans les règles de l’art de la tradition », confie Ali Chaoui, propriétaire de l’hôtel Eden Andalou et l’un des précurseurs du lancement de cette offre. « Soit les clients amènent leur mouton et nos équipes de bouchers s’occupent de tout jusqu’à les mettre dans des chambres froides avant de les emmener chez soi ou de les offrir à des nécessiteux, soit ils pourront en acheter un sur place dont nous nous occuperons de la même manière », explique-t-il.

Sujets associés : Marrakech - Hôtellerie - Aïd al-Adha 2023

Aller plus loin

Transavia : la réouverture des frontières fait bondir les réservations vers le Maroc

Trois jours après la réouverture des frontières aériennes nationales, la compagnie low-cost Transavia connait un regain d’activités se traduisant par une explosion des...

Les touristes recommencent à réserver les hôtels à Marrakech

Quelques jours après l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain resté fermé depuis le 29 novembre dernier, les professionnels du tourisme se mobilisent pour la...

Aïd Al-Adha : les « hôtels pour moutons » ont le vent en poupe

Les « hôtels pour moutons » font partie de ces petits métiers saisonniers qui apparaissent à l’approche de la célébration de l’Aïd Al-Adha.

Marrakech dans le top 10 des réservations pour les vacances d’été

Marrakech se trouve dans le top 10 des destinations où les Français font des réservations pour un voyage cet été. Il s’agit d’un classement du voyagiste espagnol eDreams ODIGEO.

Ces articles devraient vous intéresser :

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...