Marrakech fait la guerre aux chauffeurs de taxi arnaqueurs

12 mai 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Suite à des plaintes liées à la hausse des prix pratiqués par certains chauffeurs de taxi à Marrakech, les autorités viennent de lancer une campagne de contrôle. Des sanctions sont prévues !

Démarrée depuis le début de cette semaine, cette campagne vise à sévir contre les infractions commises dans ce secteur, rapporte Al Akhbar, qui précise qu’elle fait suite aux vérifications d’une commission sur les plaintes des touristes et des habitants.

Ainsi, certains chauffeurs de la ville ocre profitent du retour des touristes pour combler les pertes qu’ils ont subies pendant la pandémie du Covid 19, en bloquant le compteur et en augmentant les prix des courses.

A lire : Maroc : de nouveaux changements pour les taxis

Ces contrevenants ont été sanctionnés par le retrait provisoire de leurs permis, fait savoir le journal, ajoutant qu’un vaste dispositif de dénonciation a été mis en place pour s’enquérir des dépassements commis par les chauffeurs de taxi.

Les membres de cette commission ont également incité les usagers à aviser les services concernés si un chauffeur du taxi refuse de faire fonctionner le compteur, privilégie les touristes étrangers aux dépens des locaux ou viole la réglementation en vigueur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Transports

Aller plus loin

Fès : nouveaux tarifs pour les petits taxis

A Fès, le tarif des trajets courts en petits taxis est en hausse. Il faut débourser désormais 6 dirhams au lieu de 4 dirhams auparavant.

Maroc : les taxis, fossoyeurs du tourisme national ?

Alors que le gouvernement marocain promeut le tourisme intérieur à travers notamment le lancement des vols domestiques à bas prix, les tarifs pratiqués par des chauffeurs de...

Aides aux transporteurs : le gouvernement inclue les chauffeurs des taxis

Le gouvernement marocain a décidé de revoir son dispositif de soutien aux transporteurs et propriétaires de véhicules, incluant désormais les chauffeurs des petits et grands...

Marrakech : quand les tatoueuses au henné font fuir les touristes

À Marrakech, les touristes nationaux comme étrangers subissent, parfois, divers comportements offensants (harcèlement, fraude, escroquerie) de la part des tatoueuses au henné...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc lance un renouvellement généralisé des bus

Le ministère du Transport et de la Logistique annonce la création de deux programmes de renouvellement du parc de transport routier au cours des exercices 2024, 2025 et 2026.

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Maroc : Les VTC, un nouveau cauchemar pour les taxis ?

Les applications de VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) comme InDrive ou Yassir gagnent en popularité au Maroc, mais leur statut juridique reste flou. Des voix s’élèvent au sein de l’opposition parlementaire et de la société civile pour réclamer...

Les MRE ont boudé les locations de voiture cette année

Les professionnels du secteur de la location de voitures au Maroc se plaignent de la faible demande notée au cours de cette saison estivale par rapport aux années précédentes.

Location de voitures au Maroc : Nouvelles règles plus sévères

Depuis ce lundi 15 avril, les agences de location de voitures au Maroc ont l’obligation de se conformer à un nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’investissement dans le secteur.

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Trains au Maroc : cinq géants du rail en lice pour un mégacontrat

L’appel à concurrence lancé par l’Office national des Chemins de fer (ONCF) pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse aiguise les appétits. Cinq constructeurs ferroviaires internationaux se battent pour décrocher ce méga contrat.