Marrakech : les hôteliers se frottent les mains

17 avril 2024 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’activité touristique reprend à Marrakech. Les hôteliers de la ville ocre ont le sourire après avoir affiché complet durant le week-end de l’Aïd al-Fitr. Le reste de la saison s’annonce prometteur.

Les hôtels de Marrakech ont fait le plein de touristes nationaux et étrangers le week-end dernier, à l’occasion de la célébration de l’Aïd al-Fitr marquant la fin du jeûne de Ramadan. « Une effervescence exceptionnelle s’explique en grande partie par la concomitance des festivités de l’Aïd et du début des vacances scolaires en France, offrant ainsi une opportunité inestimable aux 230 établissements hôteliers de la ville », fait savoir L’Économiste.

Lahcen Zelmat, vice-président du conseil régional du tourisme de Marrakech/Safi, cité par le quotidien, explique qu’avec « les campagnes publicitaires, les promotions tous azimuts et l’envie de voyager, le rush des touristes nationaux a réussi à reproduire le miracle saisonnier pour Marrakech ». Le quotidien spécialisé ajoute que « cette période faste profite également aux commerçants et artisans de la médina, ainsi qu’aux propriétaires de locations saisonnières telles que Airbnb, qui enregistrent également une forte demande ».

À lire : Marrakech, une ville qui a beaucoup attiré malgré le séisme

« Même si les réservations et ventes liées aux vacances de printemps ont été conclues, il y a plusieurs semaines de cela, les last minutes sont toujours de rigueur et représentent parfois jusqu’à 30 % des arrivées », souligne la publication. Selon les professionnels, les arrivées de touristes à Marrakech ont augmenté de 10 % et les nuitées de 12 % entre janvier et avril 2024 par rapport à la même période de 2023. Quelque 700 000 nuitées auraient été enregistrées au cours du mois de janvier.

L’événementiel aussi est de retour à Marrakech et le reste de la saison s’annonce prometteuse. « L’événementiel reprend en ce mois d’avril avec la deuxième édition du Gitex Africa Morocco, placée sous le haut patronage royal. Un événement majeur dans le domaine numérique et de l’innovation technologique prévu du 29 au 31 mai 2024 », écrit la publication, indiquant que quelque 50 000 visiteurs acheteurs, 1 800 exposants et 550 délégations ministérielles sont attendus pour cet événement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Aïd Al fitr 2024

Aller plus loin

Marrakech, une ville qui a beaucoup attiré malgré le séisme

Le Maroc se remet progressivement du séisme dévastateur qui a frappé la région de Marrakech le 8 septembre. Malgré ce drame, les touristes ont continué à affluer dans la ville...

Marrakech bat les records de popularité chez les touristes espagnols

La ville de Marrakech est l’une des destinations les plus recherchées par les Espagnols, selon les prévisions de Booking pour l’année prochaine.

Des guides touristiques gratuits à Marrakech

De jeunes hommes et femmes portant des T-shirts avec la mention « Demandez-moi gratuitement », parcourent les rues de Marrakech en vue de proposer des services d’orientation aux...

Marrakech se remet du séisme, mais le tourisme tremble encore

La vie reprend son cours à Marrakech, une semaine après le violent séisme qui a frappé la région. Les hôteliers et restaurateurs de la ville touristique craignent une annulation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Maroc : Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024

Alors que l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, a été fêté il y a un peu moins d’un mois, les Marocains sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.