Marrakech-Safi : le numérique pour réduire les affres du coronavirus sur l’artisanat

19 novembre 2020 - 00h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La Chambre d’artisanat de Marrakech-Safi au terme de son assemblée générale tenue jeudi dernier à Safi, a adopté le numérique en tant qu’alternative efficace, pour surmonter l’impact de la pandémie du Covid-19 sur le secteur.

Au cours de cette session ordinaire de la Chambre d’artisanat de Marrakech-Safi, au titre du mois d’octobre 2020, la question cruciale de la gestion des conséquences incalculables qui découlent de la crise sanitaire a été abordée. Selon le président de la Chambre, Hassan Chamiss, cette session a examiné les répercussions directes de la pandémie et les contraintes auxquelles font face actuellement les artisans et les entreprises artisanales aux niveaux local, régional et national. Ainsi, au terme des travaux de cette session, rapporte La Map, «  une série de propositions, de pétitions et de recommandations a été élaborée et devra être transmise par l’assemblée générale aux autorités concernées  ».

Hassan Chamiss a indiqué que « les propositions présentées par les membres ont été unanimes à souligner l’impératif d’accompagner le secteur et les artisans au niveau de la région, en s’orientant vers la digitalisation en tant qu’alternative moderne et innovante de nature à permettre aux artisans de surmonter les répercussions de cette crise sanitaire sans précédent », soulignant que « la Chambre a contribué à l’organisation de salons qui ont permis aux artisans de faire la promotion de leurs produits ». Il ajoutera également que «  les plateformes numériques sont devenues dans le contexte actuel de la pandémie une alternative et une orientation à adopter pour surmonter la crise actuelle  ».

Dans son exposé sur les plateformes partenaires qui permettent aux artisans de promouvoir leurs produits sur Internet, le directeur régional de l’artisanat, Hicham Bardouzi, a pour sa part, souligné que le ministère de tutelle a défini à cet effet, 7 plateformes numériques dédiées, dans le cadre du programme de soutien de la commercialisation des produits artisanaux à travers la promotion électronique. Il a également relevé que le Maroc compte parmi les pays pionniers dans le domaine de la commercialisation électronique au niveau continental, avec pour preuve, le chiffre d’affaires de ce secteur ayant atteint 3 milliards de DH en 2017, soit 2,35% de l’ensemble des marchandises et des services, avec plus de 4,2 millions de consommateurs, ce qui représente 12% de la population.

Outre les répercussions de la pandémie sur le secteur au niveau de la région, l’assemblée générale de la Chambre d’artisanat de Marrakech-Safi s’est surtout penchée sur l’élaboration des plateformes de promotion des produits d’artisanat et l’approbation du projet de budget de la Chambre au titre de 2021, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Safi - Ministère du Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

«  Tourism Marketing Days  » : nouveau concept de l’ONMT pour fédérer les énergies

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) multiplie les initiatives pour lutter contre la crise pandémique qui plombe le secteur du tourisme. En joignant l’acte à la parole,...

Consommer local pour sauver l’artisanat marocain

Fortement impactés par le coronavirus, les petits artisans, les TPE, PME et autres coopératives de l’artisanat, ont connu une baisse significative de leur activité. Pour...

Covid-19 : le tourisme a perdu 98% des recettes durant l’été

Une chute drastique des recettes a été enregistrée pour les mois de juillet et d’août dans le secteur touristique marocain. Dans son exposé devant les députés, Nadia Fettah...

Ce que compte faire Marrakech pour relancer le tourisme

Dans la perspective de la réouverture très prochaine de l’espace aérien marocain, les professionnels du tourisme de la région Marrakech-Safi s’affairent. Les dispositions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...