Les médecins marocains devront soigner leur écriture sur les ordonnances

17 juillet 2021 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les médecins marocains devront se faire comprendre en améliorant leur écriture. C’est l’objet d’un décret très attendu relatif du personnel médical qui vient de paraître au Journal officiel.

L’article 39 de ce décret sur le code déontologie publié récemment, précise que les médecins doivent prescrire leurs traitements avec un degré suffisant de clarté.

Au Maroc et partout dans le monde, les ordonnances médicales sont souvent rédigées dans un style qui les rendent pratiquement illisibles pour les patients et leurs familles voire les pharmaciens eux-mêmes.

A lire : Médecins étrangers : les praticiens marocains réclament l’intervention de El Othmani

Le nouveau décret qui les oblige à soigner leur écriture, pourra, on l’espère, corriger cette pratique. Son adoption sonne comme une victoire de nombreux patients marocains incapables de déchiffrer l’ordonnance médicale.

Sujets associés : Droits et Justice - Santé - Ministère de la Santé

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : la couverture médicale généralisée aux indépendants

Désormais, tous les travailleurs indépendants, même les non salariés exerçant une activité libérale, bénéficieront de la couverture médicale après un mois d’inscription et de...

Médecins étrangers : les praticiens marocains réclament l’intervention de El Othmani

Le médecin étranger pourra désormais pratiquer sa profession au Maroc selon les mêmes conditions appliquées à ses confrères marocains. Mais cette réforme du système sanitaire validée...

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en...

Maroc : les professionnels ne veulent pas de médecins étrangers

Les organisations syndicales et professionnelles du secteur de la santé ne s’accordent pas avec le ministère de tutelle sur la question du recrutement des médecins étrangers dans...

Nous vous recommandons

Droits et Justice

La Colombie extrade Saïd Razzouki vers les Pays-Bas

Saïd Razzouki, trafiquant de drogue Néerlandais d’origine marocaine qui résidait à Sabaneta en Colombie depuis quatre ans et avait été arrêté il y a deux ans suite à un mandat d’arrêt international lancé contre lui par Interpol, sera extradé vers les...

L’OCP fait appel devant la justice américaine

Désormais, toute importation d’engrais phosphatés marocains aux États-Unis doit fait l’objet de droits compensateurs. Suite à cette décision des autorités américaines, le groupe OCP vient de faire appel.

L’Espagnol qui avait foncé sur l’hôpital de Rabat en prison

L’Espagnol qui avait encastré sa voiture fin octobre dernier sur l’entrée de l’hôpital Cheikh Zaid à Rabat, a été placé en détention préventive, après son séjour médical.

Plaidoyer du père de l’étudiant français arrêté au Maroc

Le père de Sébastien Raoult, étudiant français arrêté puis incarcéré au Maroc, parce qu’il est suspecté par le FBI d’appartenir à un groupe de hackers et d’avoir piraté les données d’entreprises américaines, plaide pour la non-extradition de son fils vers les...

Affaire Hassan Tazi : des célébrités figurent sur la liste des donateurs

En attendant la confrontation entre Dr. Hassan Tazi et quatre autres personnes impliquées avec lui dans une affaire d’escroquerie et de traite d’êtres humains, d’une part, et les présumées victimes d’autre part, le juge d’instruction de la Cour d’appel de...

Santé

Bruxelles : Hassnae, renvoyée d’un hôpital avec un bébé malade

Scène insoutenable à la Clinique Saint-Jean à Bruxelles. Hassnae a été renvoyée de la clinique avec son bébé de quatre mois qui avait 40 ºC de fièvre.

Maroc : le spectre d’une deuxième vague de coronavirus

Le ministre de la Santé appelle pour la deuxième fois, les Marocains à continuer d’observer les règles établies pour contenir la propagation du coronavirus. Un laisser-aller des citoyens pourrait donner lieu à une deuxième vague de...

Covid-19 au Maroc : une nouvelle catégorie a accès aux vaccins

À compter du mercredi 24 février, les Marocains âgés entre 60 et 64 ans, ainsi que les personnes atteintes de maladies chroniques pourront recevoir leur dose de vaccin anti-Covid-19. L’annonce a été faite dimanche par le ministère de la...

Covid-19 : le Maroc pourrait dépasser les 50 décès par jour au mois d’août

Le taux de reproduction au Covid-19 augmente de jour en jour au Maroc. La menace du variant Delta est imminente, selon les ministères de la Santé et de l’intérieur. Pour éviter de revenir à la case départ, des voix appellent à l’anticipation, un plan de...

Etats-Unis : elle crée et offre des hijabs au personnel soignant

Engagée dans la lutte contre le coronavirus, Hilal Ibrahim, créatrice de mode de la ville de Minnesota a fait oeuvre utile. Elle a offert 1000 hijabs aux membres du personnel soignant en première ligne de la lutte contre le...

Ministère de la Santé

Maroc : très peu de cas de Coronavirus dans les écoles

L’opération de dépistage effectuée dans les lycées et collèges du Maroc, suite à l’apparition de la nouvelle souche du coronavirus a révélé un taux de positivité de 2 % contre un taux normal de 6,5 %. Un examen génomique est en cours pour déterminer la souche du...

Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En deux semaines, le Maroc a enregistré une hausse très importante du nombre de cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite ce mardi par le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique. Selon le point de presse, toutes...

Coronavirus au Maroc : les patients soignés à domicile

Un protocole thérapeutique de soins à domicile a été approuvé par le comité consultatif scientifique pour les patients testés positifs au coronavirus. Il s’agit des malades présentant des symptômes bénins, des symptômes d’infection ou qui sont dans un état...

Maroc : vers la levée des restrictions sanitaires ?

Au moment où la situation épidémiologique semble s’améliorer au Maroc, des voix, même au sein du Comité scientifique, s’élèvent pour demander un assouplissement des restrictions.

Covid-19 : le Maroc pourrait dépasser les 50 décès par jour au mois d’août

Le taux de reproduction au Covid-19 augmente de jour en jour au Maroc. La menace du variant Delta est imminente, selon les ministères de la Santé et de l’intérieur. Pour éviter de revenir à la case départ, des voix appellent à l’anticipation, un plan de...