Belgique : les policiers ayant tué Mehdi blanchi

9 octobre 2020 - 11h20 - Belgique - Ecrit par : G.A

Le 20 août 2019, Mehdi Bouda a été percuté par un combi de la police et n’aura malheureusement pas survécu au choc. Alors que ses proches s’attendaient à ce que les policiers soient inculpés pour homicide involontaire, le parquet a opté pour un non-lieu, plongeant la famille de la victime dans le désarroi.

Les faits se sont produits ce jour-là peu avant minuit. Une simple opération de contrôle anti drogue au Mont des Arts a tourné au drame. Selon le parquet, Mehdi Bouda, qui se trouvait à cet endroit lors de l’opération, s’est enfui à l’arrivée de la police. C’est en essayant de semer les policiers qui le pourchassaient, que le jeune homme a été heurté par un véhicule de la brigade anti-agression, qui se rendait à toute vitesse sur les lieux d’un cambriolage, rapporte sudinfo.be.

Le parquet s’est penché sur le dossier afin de déterminer ce qui s’est réellement passé. Les données de l’enquête, ainsi que les témoignages recueillis sur place, ont permis au paquet de conclure que même avec la plus grande volonté, la voiture des policiers n’aurait pas pu éviter cet accident tragique.« À la suite de l’ensemble des éléments recueillis, le juge d’instruction n’a estimé devoir inculper personne dans le cadre de ce dossier », a expliqué le parquet de Bruxelles. La responsabilité incombe désormais à la chambre du conseil, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Accident

Aller plus loin

Bruxelles : fin de l’enquête sur la mort de Mehdi Boula

Le parquet de Bruxelles confirme la fin de l’enquête sur le décès de Mehdi Bouda renversé par une voiture de police.

Bruxelles : la famille de Mehdi, tué par une voiture de police, réclame justice

La famille de Mehdi organise à Bruxelles une marche blanche pacifique le dimanche 27 octobre pour lui rendre hommage. Il est mort brutalement après avoir été renversé par une...

Bruxelles rend hommage à Mehdi Bouda

Un tournoi de basket amateur a été organisé en hommage à Mehdi, jeune adolescent de 17 ans, mort brutalement après avoir été renversé par une voiture de police de la zone de...

La famille de Mehdi Bouda va demander des enquêtes complémentaires

Face à la décision du parquet de prononcer un non-lieu dans l’affaire du décès de leur fils Mehdi Bouda, la famille du défunt a demandé des enquêtes complémentaires. Elle compte...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.