Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

18 novembre 2022 - 14h30 - Economie - Ecrit par : A.T

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

L’accord a été paraphé par les directeurs généraux des deux structures, en marge aux travaux du Forum de l’investissement global 2022 (Global Investment Forum), qui s’est déroulé dans la ville ocre. Ce mémorandum d’entente s’inscrit dans le cadre du partenariat conclu le 22 décembre 2020 entre le Maroc et Israël, portant sur l’innovation et le développement des ressources en eau.

Selon les termes de l’accord, l’ONEE et la compagnie Mekorot vont travailler ensemble afin de promouvoir leur coopération dans plusieurs secteurs comme le dessalement d’eau de mer et l’innovation.

A lire : Israël va aider le Maroc à combler son déficit en eau

Plus précisément les deux parties devront s’engager autour des projets du dessalement d’eau de mer, de l’amélioration des ouvrages d’eau potable, de la gestion des installations par le développement de la digitalisation et des systèmes d’information géographique, de la qualité de l’eau, de la gestion des boues issues des stations de traitement d’eau potable et de l’introduction des technologies innovantes.

A cela s’ajoutent des actions en matière de recherche et développement et de renforcement, ainsi que dans les domaines de communication et de sensibilisation en matière d’eau potable et d’assainissement liquide.

Sujets associés : Coopération - Eau - Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Energies renouvelables : Israël s’attaque au marché marocain

Depuis la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël s’emploient à développer leur coopération économique. Les entreprises israéliennes intervenant dans le domaine des...

Israël veut encourager l’investissement au Maroc

Israël compte encourager l’investissement au Maroc. Dans ce sens, une conférence maroco-israélienne se tiendra à la Bourse de Tel Aviv le 5 septembre prochain.

Maroc-Israël : vers de belles opportunités économiques

Orit Farkash-Hacohen, ministre israélienne de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie, a salué les relations entre l’Israël et le Maroc, estimant que les deux pays...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.