Recherche

Les ménages marocains broient du noir

© Copyright : DR

22 avril 2020 - 14h30 - Economie

Tous les indicateurs sont au rouge au niveau des ménages marocains. Leur moral est au plus bas en raison de la pandémie qui sévit, et qui leur rend la vie plus dure que d’ordinaire.

Les ménages sont eux aussi durement touchés par la crise actuelle. Difficile de ne pas broyer du noir devant l’horizon rempli d’incertitudes et de craintes. En plus de l’effet du coronavirus, "le spectre de la sécheresse a également impacté le moral des ménages, à tel point que l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est réduit à 75,7 points contre 79,1 une année auparavant", précise L’économiste.

La dégradation est à un tel niveau que toutes les composantes en ressentent les effets néfastes. Selon le journal, "plus de 42 % des ménages déclarent une détérioration de leur pouvoir d’achat au cours des 12 derniers mois, et 35,4 % un maintien au même niveau ". Au cours des 12 prochains mois, la situation devrait encore "s’aggraver pour 28,5 % des ménages, alors que 47,5 % s’attendent au statu quo". Seul 1/4 des ménages espèrent une amélioration. Il faut noter également que 80 % des ménages vivent dans la peur de voir le chômage monter en flèche au cours des 12 prochains mois.

A cela s’ajoute la flambée des prix des produits alimentaires. Au premier trimestre, près de "83 % des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois". Et cela devrait se poursuivre pour 82,8 % des ménages au cours des 12 prochains mois.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact