Les ménages marocains broient du noir

22 avril 2020 - 14h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Tous les indicateurs sont au rouge au niveau des ménages marocains. Leur moral est au plus bas en raison de la pandémie qui sévit, et qui leur rend la vie plus dure que d’ordinaire.

Les ménages sont eux aussi durement touchés par la crise actuelle. Difficile de ne pas broyer du noir devant l’horizon rempli d’incertitudes et de craintes. En plus de l’effet du coronavirus, "le spectre de la sécheresse a également impacté le moral des ménages, à tel point que l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est réduit à 75,7 points contre 79,1 une année auparavant", précise L’économiste.

La dégradation est à un tel niveau que toutes les composantes en ressentent les effets néfastes. Selon le journal, "plus de 42 % des ménages déclarent une détérioration de leur pouvoir d’achat au cours des 12 derniers mois, et 35,4 % un maintien au même niveau ". Au cours des 12 prochains mois, la situation devrait encore "s’aggraver pour 28,5 % des ménages, alors que 47,5 % s’attendent au statu quo". Seul 1/4 des ménages espèrent une amélioration. Il faut noter également que 80 % des ménages vivent dans la peur de voir le chômage monter en flèche au cours des 12 prochains mois.

A cela s’ajoute la flambée des prix des produits alimentaires. Au premier trimestre, près de "83 % des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois". Et cela devrait se poursuivre pour 82,8 % des ménages au cours des 12 prochains mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Famille - Pauvreté - Crise économique - Alimentation - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les services de Santé s’améliorent selon les Marocains

Les résultats d’une enquête publiée par le Haut Commissariat au Plan (HCP) ont révélé que les ménages marocains ont changé leur opinion sur la qualité des services de santé en...

Maroc : les ménages urbains gagnent plus que les ruraux

Les ménages urbains ont un revenu bien plus élevé que celui des ménages ruraux au Maroc. C’est ce que révèle la dernière enquête du Haut-commissariat au plan (HCP) sur les «...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.