Meurtre de Casablanca : des révélations choquantes sur l’accusé

9 août 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le meurtrier présumé de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23 ans, doctorant-chercheur à la faculté des sciences et techniques de Mohammedia, tué à la sortie d’un restaurant, à Casablanca, est un homme connu de la justice.

Des révélations ont été faites sur le principal accusé dans le meurtre du jeune Badr. Celui que l’on surnomme désormais « Weld Tachroun », entendez « le fils du tâcheron » était impliqué dans un accident mortel de la circulation. En 2018, il avait été condamné à 7 500 dirhams pour homicide involontaire, ainsi que deux autres amendes de 300 dirhams chacune, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Récemment, la publication à grande échelle du jugement sur les réseaux sociaux a provoqué la colère des internautes marocains. Ceux-ci ont crié à l’indignation.

À lire : Un Jeune doctorant victime d’un crime atroce à Casablanca

Face au tollé, le procureur général près la Cour d’appel de Casablanca a apporté des clarifications. Selon ses explications, le jugement qui circule sur les réseaux sociaux concerne le traitement de cette affaire en première instance. Insatisfait de ce jugement, le Parquet avait à l’époque interjeté appel. C’est ainsi qu’en 2019, « Weld Tachroun » a vu sa peine s’alourdir. Il avait écopé d’un an de prison ferme, d’une amende de 30 000 dirhams et du retrait de son permis de conduire pour une durée de deux ans. Sauf que ce jugement n’est pas encore définitif, donc il n’a toujours pas été mis à exécution. Le père de la victime est un policier retraité. Après avoir appris « Weld Tachroun » est le meurtrier présumé du jeune doctorant Badr, il a appelé à la réouverture de l’enquête judiciaire sur l’accident ayant impliqué son fils.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Mohammedia

Aller plus loin

Affaire Badr : la famille de la victime réclame la peine de mort

Alors que le procès du meurtrier de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23 ans, doctorant-chercheur à la faculté des sciences et techniques de Mohammedia, tué fin juillet à la...

Meurtre de Badr à Casablanca : « l’enfant de riche » devant la justice

L’affaire du jeune Badr, qui avait été tué après avoir été écrasé par la voiture d’un « gosse de riche » à Casablanca, devrait bientôt passer devant la justice.

France : un fiché S condamné pour avoir menacé de mort un imam à Ussel

Le tribunal de Tulle, en Corrèze, a condamné à une peine d’emprisonnement, un fiché S de 38 ans. Cet Ussellois d’origine tunisienne a menacé de mort l’imam d’une des mosquées...

Royaume-Uni : des révélations sur le MRE jugé pour meurtre et tentative de meurtre

Au Royaume-Uni, des révélations ont été faites sur le quadragénaire marocain qui a tué un homme de 70 ans et tenté de tuer un autre près de Tees Street, Hartlepool.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.