Meurtre d’un Marocain aux Pays-Bas : le suspect refuse de donner le code de son Iphone

2 mars 2024 - 12h00 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

L’enquête sur le meurtre de Karim El Kadi, un homme de 40 ans d’origine marocaine résidant à La Haye, s’est heurtée à plusieurs obstacles, comme l’a révélé l’audience du 1ᵉʳ mars 2024 au tribunal.

L’enquête a révélé que Karim El Kadi a probablement été tué en raison d’un mariage secret avec la sœur d’un des deux suspects, Ismail H. (29 ans) et Taoufik E. (43 ans). Tous deux sont en détention provisoire, mais l’un d’eux refuse de coopérer.

En effet, Ismail H. refuse de fournir le code de son iPhone, ce qui bloque l’accès aux données potentiellement cruciales pour l’enquête. De plus, un témoin potentiel, un cousin de Taoufik et de la victime, réside au Maroc, ce qui complique l’organisation de son audition.

A lire : Accusé d’homicide en France, un MRE arrêté au Maroc

Le ministère public et la défense s’accordent à dire que le témoignage de cet homme est crucial, souhaitant l’interroger pour obtenir son récit des événements qui se sont déroulés le jour du meurtre. Le problème est que la procédure d’interrogation d’un témoin résidant à l’étranger est longue et complexe.

Deux options sont envisageables, notamment faire venir le témoin aux Pays-Bas. Cette solution serait plus rapide, mais elle nécessite le consentement du témoin et peut s’avérer difficile à organiser. La deuxième option serait de demander l’assistance juridique au Maroc, mais cette procédure est plus longue et incertaine, car elle dépend de la collaboration des autorités marocaines. Et on connaît les rapports parfois tumultueux entre les deux pays.

En attendant, les deux suspects seront réinterrogés. La suite de l’affaire aura lieu le 23 mai 2024, lors d’une audience « pro forma ». La date du procès n’a pas encore été fixée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Homicide - La Haye - MRE

Aller plus loin

Un individu suspecté d’homicide en France arrêté au Maroc

Les autorités marocaines ont procédé, lundi, à l’arrestation d’un individu de 34 ans, soupçonné d’être impliqué dans un homicide volontaire commis sur le sol français, selon des...

Maroc : un homicide qui s’est produit en 1999 en passe d’être élucidé

Étrange découverte à l’intérieur des ruines d’une maison abandonnée dans la région de « Boukhnouz » (banlieue de la ville d’Al Aroui). Les éléments de la Brigade nationale de la...

Maroc : un double homicide familial découvert une décennie plus tard

Arrêtée en 2012 à Martil pour le meurtre de son mari dont elle a jeté le corps dans un puits attenant à leur maison, une femme est accusée d’avoir également assassiné leur fils...

Accusé d’homicide en France, un MRE arrêté au Maroc

La police judiciaire de Meknès, sur indications précises de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a procédé ce mercredi 30 août à l’interpellation d’un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.