Du nouveau sur le meurtre de Wassim (3 ans) en Belgique

8 décembre 2023 - 15h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le Marocain résidant en Belgique Mohammed Taoussi, 29 ans, inculpé pour avoir affamé et tué Wassim, son petit garçon de 3 ans, a changé d’avocat.

Les avocats de Coster et Lissoir n’assureront plus la défense de Mohammed Taoussi, inculpé du meurtre de son fils Wassim. Le prévenu a confié cette tâche à Marc Kauten. « Je viens d’être consulté par Monsieur Taoussi. Je succède à Maîtres De Coster et Lissoir. Je vais prendre connaissance des premiers éléments prochainement. Les accusations sont particulièrement graves, l’enquête est très délicate à mener », confirme à La Dernière Heure l’avocat arlonais. Son confrère De Coster a aussi confirmé cette information. Les raisons du changement de défense sont, pour l’instant, inconnues.

À lire : Wassim, 3 ans, décédé sous les coups de son papa

D’ores et déjà, le pénaliste arlonais s’est mis à l’ouvrage. « Il est tout à fait normal que des investigations aient lieu. De notre côté, je prépare une demande de devoirs complémentaires qui vise principalement à entendre les personnes qui ont été en contact avec Monsieur et l’enfant et qui pourront décrire la manière dont il se comportait. Il s’agira notamment d’entendre la directrice de l’école et du personnel enseignant, le personnel médical de l’hôpital d’Arlon où Monsieur a accompagné son fils lors d’une opération au mois de mars », confie-t-il. Il ajoutera qu’il « appartient à ces personnes de donner des précisions sur la manière dont Monsieur s’occupait de l’enfant ».

À lire : Qui est Younes, le Marocain qui a tué ses enfants à Dieppe ?

Marc Kauten dit avoir également pris contact avec la famille de Mohammed Taoussi au Maroc qui attend, elle aussi, des réponses. Ces personnes « sont bouleversées par rapport aux accusations formulées à l’encontre de Monsieur. Je leur ai dit qu’il fallait attendre que les principaux devoirs se fassent afin de pouvoir prendre une position. Elles me consultent pour le soutenir, mais ne se déclarent pas partie civile pour l’instant. Nous faisons confiance au travail de la justice et nous comptons collaborer afin que la vérité se manifeste », poursuit l’avocat.

À lire : Meurtre de Moustapha A : 27 ans de prison pour Yassine B, d’origine marocaine

Né à Arlon le 2 juin 2020, Wassim est décédé dans la même ville le samedi 25 novembre 2023 à l’âge de 3 ans. Il a été enterré dans le carré musulman de Habay-la-Vieille. Son père Mohammed est soupçonné de crimes particulièrement atroces. Après son arrestation, il a été placé en détention provisoire.

Sujets associés : Belgique - Homicide - Droits et Justice - MRE

Aller plus loin

Six mois après le meurtre de Ferdaous à Anvers, où en est l’enquête ?

Six mois après la mort de Ferdaous, la fillette de 11 ans, tuée à Merksem, en province d’Anvers, dans une fusillade, et dont l’oncle est un trafiquant de drogue marocain,...

Le meurtre de Badr à Casablanca : de l’argent pour éviter le procès ?

Des membres des familles des cinq suspects accusés d’homicide volontaire et de constitution d’une bande criminelle ont proposé à la mère de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23...

Wassim, 3 ans, décédé sous les coups de son papa

Un enfant marocain est décédé samedi dernier à Habay-la-Vieille, une petite ville en Belgique, malgré l’intervention des services de secours appelés par son père. Wassim avait...

Meurtre de Moustapha A : 27 ans de prison pour Yassine B, d’origine marocaine

Après cinq jours d’audience, la cour d’assises des Yvelines a rendu son verdict vendredi à l’encontre de Yassine B., un jeune Marocain de 27 ans, jugé pour le meurtre de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...