Le Milan AC veut baisser le prix de Brahim Diaz

31 mars 2022 - 00h20 - Ecrit par : A.S

Le Milan AC veut s’attacher définitivement les services de Brahim Diaz, actuellement en prêt de la part du Real Madrid avec une option d’achat de 22 millions d’euros. Le club italien tente de négocier une baisse de ce montant.

Paolo Maldini, directeur sportif du Milan AC, estime qu’à l’heure actuelle, ce montant de 22 millions d’euros serait trop élevé pour le prochain mercato et qu’un montant juste pour le rachat de Brahim Diaz devrait s’établir entre 12 et 14 millions d’euros, fait savoir Todo Fichajes.

À lire : Le Milan AC n’est plus intéressé par Brahim Diaz

Le Real Madrid est ouvert à la négociation, mais ne serait pas disposé à trop baisser le montant prévu dans le contrat de prêt avec option d’achat, à savoir les 22 millions d’euros. Il souhaite rapidement parvenir à un accord avec le Milan AC pour finaliser le transfert.

Tags : Madrid - Milan - Transfert - Brahim Diaz

Aller plus loin

Real de Madrid : Zidane donne sa chance à Brahim Diaz

En l’absence ce samedi de certains cadres du Real de Madrid, le sélectionneur français, Zinédine Zidane, a donné du temps de jeu à certains de leurs doublures dont l’international...

Real Madrid : clause libératoire de 750 millions d’euros pour Brahim Diaz

Le club du Real Madrid croit en l’avenir du jeune Maroco-espagnol Brahim (Abdelkader) Diaz qu’il vient de recruter pour 15 millions d’euros en provenance de Manchester...

Brahim Diaz en prêt à l’AC Milan

Le joueur hispano-marocain Brahim Diaz quitte le Real Madrid pour l’AC Milan. Un prêt pour la saison 2020-2021 a annoncé le club de Série...

Le Milan AC n’est plus intéressé par Brahim Diaz

Le Milan AC n’envisage plus de recruter Brahim Diaz. Le club italien avait prévu d’engager en mars des négociations avec le Real Madrid en vue d’acheter le joueur d’origine...

Nous vous recommandons

Les loueurs de voiture obligés de se séparer de leurs véhicules

La situation ne s’améliore pas dans le secteur de la location de voiture au Maroc malgré la batterie de mesures prises pour booster le tourisme. Vétusté des véhicules et pression des sociétés de crédits, certains sont poussés à la...

Les Émirats rejettent l’extradition de Nordin El Hajjioui vers la Belgique

Un tribunal des Émirats arabes unis a rejeté les demandes d’extradition du Belge d’origine marocaine Nordin El Hajjioui alias « Dikke Nordin van den Dam », l’un des hommes les plus recherchés en Belgique qui figure dans le top 50...

France : rapport de force entre chrétiens et musulmans chez les rappeurs

Depuis quelques jours, le rappeur Gims est au cœur d’une polémique après avoir dit qu’il ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année » parce que cela est contraire à l’islam. Cette polémique rappelle le rapport de force entre chrétiens et musulmans dans le...

Une juge pensait se marier à quelqu’un de son rang ...

La Chambre d’appel du tribunal correctionnel de Rabat a condamné à quatre mois de prison ferme, un jeune vendeur de friperie pour usurpation du titre de juge. L’accusé s’est fait passer pour un juge et a essayé d’escroquer une magistrate en la demandant en...

Kénitra courtise les MRE

Dans le cadre de la journée nationale MRE, une communication a été organisée au profit des Marocains du monde au siège de la province de Kénitra.

Belgique : vers l’augmentation des prix des billets vers le Maroc

La Belgique impose une nouvelle taxe d’embarquement aux compagnies aériennes atterrissant sur son territoire y compris Royal Air Maroc (RAM). Entrée en vigueur vendredi dernier, cette taxe qui est loin de faire l’unanimité va induire une augmentation des...

Ryanair dévoile les meilleurs hotspots marocains pour l’été 2022

La compagnie aérienne Ryanair promet la destination Maroc. La low cost irlandaise a dévoilé les meilleurs hotspots marocains pour l’été 2022.

Des foyers de contamination au variant Delta détectés à Casablanca et Kénitra

Quatre foyers de contamination au variant indien Delta ont été détectés au Maroc. Trois à Casablanca et un quatrième à Kénitra.

Le Maroc, priorité de l’Espagne en 2022

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’a pas réussi à résoudre la crise diplomatique avec le Maroc avant la fin de cette année. Cet objectif reste la priorité des priorités en...

Sebta : sans trafic de marchandises, l’économie toujours au point mort

La non réactivation du trafic de marchandises à la frontière de Sebta avec le Maroc, affecte gravement l’économie de la ville autonome qui attend toujours la création d’une douane commerciale pour retrouver son statut de « ville commerciale...