Maroc : des nouvelles de l’usine de vaccins

13 juin 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le bateau qui transportait les différents modules de l’unité industrielle de fabrication de vaccins dont les vaccins anti-Covid-19 à Benslimane, est arrivé dimanche au port de Casablanca.

En provenance de Shanghai en Chine, le contenu de cette cargaison va permettre l’assemblage de l’unité biotechnologique, dont la cérémonie de lancement des travaux, a été lancée par le roi Mohammed VI le 27 janvier dernier. Il s’agit de 111 équipements pour un poids total de 35 000 tonnes, qui seront acheminés vers Benslimane pour la finalisation du projet.

À lire : Vaccin anti-Covid-19 : plus qu’un pas pour le Maroc

Baptisée « Sensyo Pharmatech », cette unité de production de Benslimane est l’une des plus rares sur le continent africain et permettra au Maroc d’acquérir la souveraineté vaccinale. Elle a pour mission de mettre à la disposition du système sanitaire, des flacons de vaccins, des médicaments injectables. Sa mise en place donnera un coup de fouet au savoir-faire national, surtout en matière de santé publique.

À lire : Les préparatifs s’accélèrent pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 au Maroc

À en croire les techniciens, l’usine de Benslimane est vaste et dotée d’une capacité de production très importante. C’est le rêve porté par le roi Mohammed VI et auquel ont cru plusieurs partenaires locaux qui travaillent afin que les travaux soient livrés dans les délais indiqués.

À lire : Covid-19 : où est le vaccin 100% marocain ?

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de l’arrivée au port de Casablanca du bateau transportant les modules de l’unité industrielle de fabrication de vaccins de Benslimane, Marc Funk, CEO de Sensyo Pharmatech et Recipharm, a indiqué que « l’arrivée de ce navire marque un premier pas très important dans la réalisation de ce projet d’envergure ».

À lire : Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le projet de Benslimane consiste en la mise en place d’une usine de fabrication et de mise en seringue de vaccins (anti-Covid et autres vaccins), disposant de 3 lignes industrielles dont la capacité combinée de production atteindra 116 millions d’unités en 2024. Cette unité pharmaceutique doit mobiliser à terme un investissement d’environ 400 à 500 millions d’euros.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Mohammed VI - Chine - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le vaccin « Made in Morocco » disponible avant la fin de l’année

Après la signature de conventions relatives à la fabrication et de mise en seringue du vaccin anti-Covid-19 et autres vaccins au Maroc, les chercheurs marocains ont annoncé le...

Vaccin anti-Covid-19 : plus qu’un pas pour le Maroc

Les experts de la société Sinopharm, associés à leurs homologues marocains, sont à la dernière phase des essais cliniques du vaccin chinois anti-covid-19. A terme, le Royaume...

Maroc : une usine va produire 116 millions de vaccins par an

Le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi, dans la province de Benslimane, la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’une usine de fabrication de vaccins anti-COVID-19 et...

Production de vaccins : la Chine livre les composants de l’usine par bateau

La société sino-polonaise Chipolbrok s’apprête à livrer au Maroc les premiers éléments de son complexe de production de vaccin.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le roi Mohammed VI nomme de nouveaux magistrats dans les juridictions financières

Le Roi Mohammed VI, président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a approuvé la nomination de 30 nouveaux magistrats dans des postes de responsabilité au sein des juridictions financières.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.