Le roi Mohammed VI mécontent de l’image donnée par le parlement

4 mai 2015 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le Roi Mohammed VI serait en colère de l’image donnée par le parlement marocain mardi dernier lors du premier oral du chef du gouvernement à la session du printemps consacrée à la question de la dette publique.

Le souverain aurait fait porter la responsabilité de ce spectacle qui s’est produit à la chambre des représentants au patron de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) Driss Lachgar, d’après le site Badil.

Ce qui aurait suscité encore plus la colère du monarque c’est le fait que Driss Lachgar avait déclaré récemment que son parti était celui de "l’opposition de sa majesté".

Cette déclaration a attiré au premier secrétaire de l’USFP une vague de moqueries sur les réseaux sociaux. Lachgar a réitéré ses propos ce weekend lors d’une réunion de son parti : "le gouvernement Benkirane doit démissionner avant qu’il ne soit trop tard".

Pour lui, le départ de ce gouvernement et l’organisation d’élections législatives anticipées (...), est l’unique solution pour sauver le processus démocratique du pays.

Les mêmes sources ont fait porter une part de la responsabilité de ce qui est arrivé au parlement à Abdelilah Benkirane, qui s’est adressé violemment et a lancé de graves accusations à l’encontre de Lachgar ce 1er mai à Casablanca, en le traitant de tyran et symbole de la corruption.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Abdelilah Benkirane - Driss Lachgar

Aller plus loin

Colère royale : les premières têtes tombent

Quelques jours seulement après la colère royale contre les ministres de l’Intérieur Mohammed Hassad et de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, des têtes commencent à tomber à Rabat.

Colère noire de Mohammed VI contre un policier

Un agent de la circulation a été envoyé en "recyclage" à l’institut de police de Kénitra après avoir obligé un automobiliste à griller un feu rouge pour laisser passer le Roi...

La colère de Mohammed VI précipite un remaniement du gouvernement Benkirane

Plusieurs membres du gouvernement Benkirane seraient sur la sellette. Le remaniement précipité par la dernière colère royale envers les ministres Mohamed Hassad et Moulay Hafid...

Fès : colère royale et limogeage du préfet de police

Nommé à peine il y a 6 mois, l’ex-nouveau préfet de Fès, Noureddine Sennouni, a été démis de ses fonctions par le Roi Mohammed VI pour une erreur protocolaire au niveau d’un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Mohammed VI félicite l’AS FAR

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations aux joueuses de l’AS FAR, qui ont remporté dimanche la finale de la Ligue des Champions féminine de la Confédération africaine de football (CAF).

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le prince Moulay Hassan, star des réseaux sociaux

Le prince héritier Moulay Hassan, 21 ans, est suivi par des milliers d’abonnés sur les différents comptes qui lui sont dédiés sur Instagram, Facebook et TikTok.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...