France : les regrets d’un Marocain, accusé de meurtre

11 mai 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Désigné principal accusé du meurtre de Mohammed Alillou en juillet 2018 à Bergerac, un Marocain exprime ses regrets devant la cour d’Assises de Dordogne. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle. Trois autres personnes sont également jugées.

Je « demande pardon à tout le monde […] je regrette. […] Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été alcoolisé », a déclaré le Marocain soupçonné d’avoir porté les coups de couteau mortels. Il est en prison depuis 2018. Lorsque son oncle présent à la barre a évoqué son douloureux passé, il a fondu en larmes, rapporte France Bleu. Il n’a connu son père qu’à l’âge de 8 ans. Ils avaient quitté le Maroc pour la France. Sa mère, enceinte décède.

Trois autres personnes seraient impliquées dans le meurtre de Mohammed Alillou survenu en juillet 2018, rue des Fontaines à Bergerac. Ce jour-là, une bagarre avait éclaté entre les quatre hommes et la victime. Tout comme le principal accusé, les trois autres ont exprimé leurs profonds regrets. Selon eux, ce malheureux événement et leur incarcération (un d’entre eux n’est pas écroué) sonne comme un «  déclic  ». L’enquêtrice note d’ailleurs « une grosse leçon de vie ».

L’avocat des parties civiles ne croit pas aux regrets que les accusés ont exprimés. Elle ne croit pas non plus au «  déclic  » dont ils ont parlé. « Penser que la mort de Mohammed Alillou a été salvatrice pour les accusés, je n’y crois pas une seconde », a-t-elle dit, ajoutant qu’«  il ne va pas falloir trop s’engouffrer dans cette faille de la rédemption du fait de la mort de Mohammed Alillou. »

La cour d’Assises de Dordogne va rendre son verdict, vendredi.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Homicide - Prison

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Pays-Bas : les regrets du chanteur marocain Bilal Wahib après la controverse

Le chanteur et acteur néerlandais d’origine marocaine Bilal Wahib a exprimé, pour la première fois, des regrets suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle il a demandé à un...

Dijon : peine confirmée en appel pour le Marocain condamné pour le meurtre de Valentin Amrouche

Le Marocain Tarik Attar suspecté d’avoir assassiné Valentin Amrouche en 2017 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) a vu sa condamnation à 30 ans de prison, assortis d’une peine de...

Un Marocain recherché pour le meurtre de 6 membres de sa famille arrêté en Espagne

Soupçonné d’avoir tué six membres de sa famille, et sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par les autorités marocaines, un homme d’origine marocaine a été...

Nous vous recommandons

France

Air France propose une carte de réduction pour des voyages au Maroc

La compagnie aérienne Air France propose trois cartes de réduction dont une pour le Maroc. L’offre est valable pour les destinations court et moyen-courriers au départ de la France.

Boomerang Voyages propose des vacances en club au Maroc

Le Tour opérateur Boomerang Voyages a décidé de rouvrir des clubs au Maroc, en République dominicaine, aux Émirats-Arabes-Unis et aux Canaries.

Chems-Eddine Hafiz vante la laïcité à la française

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, également vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), affirme que la laïcité est une chance extraordinaire pour les musulmans de...

Difficile de situer le Maroc sur une carte

Le Maroc, la France, le Canada, l’Indonésie font partie des pays que les internautes du monde entier ont des difficultés à situer sur un planisphère. C’est ce qu’indiquent les résultats d’un jeu axé sur la...

Décès de Rayan : les condoléances d’Emmanuel Macron au peuple marocain

Le président français a été ému par le décès de Rayan, l’enfant de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison. À travers un message sur Facebook, Emmanuel Macron a présenté ses condoléances à la famille du petit garçon, ainsi...

Droits et Justice

France : dix personnes au tribunal pour importation de cannabis du Maroc

8 hommes âgés de 31 ans à 44 ans et 2 femmes de 42 et 49 ans étaient appelés à comparaître ce mardi, devant le tribunal judiciaire de Tulle. Il leur est reproché des faits d’importation, de vente de cannabis et d’héroïne de 2016 à...

Maroc : appel à une réforme du code de la famille

L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) plaide pour une relecture profonde du Code de la famille afin de renforcer l’arsenal juridique visant à mieux garantir les droits des femmes.

Maroc : le mariage des petites filles est aussi condamnable que la pédophilie

Les réseaux sociaux et autres canaux d’information ont été inondés de réactions désapprouvant la recrudescence de la pédophilie, des viols et meurtres d’enfants. Mais Jaouad Mabrouki, psychiatre, chercheur et expert en psychanalyse de la société marocaine...

Audition de Brahim Ghali : un début de satisfaction pour le Maroc ?

Brahim Ghali, leader du Polisario, admis d’urgence dans un hôpital de Logroño le 18 avril dernier devra comparaître devant la justice espagnole ce mardi 1ᵉʳ juin. Il est accusé de tortures, de viols et d’atteintes aux droits de l’Homme. Cette audition...

Belgique : les policiers ayant tué Mehdi blanchi

Le 20 août 2019, Mehdi Bouda a été percuté par un combi de la police et n’aura malheureusement pas survécu au choc. Alors que ses proches s’attendaient à ce que les policiers soient inculpés pour homicide involontaire, le parquet a opté pour un non-lieu,...

Homicide

Un MRE tue sa femme et prend la fuite à Murcia

Un ressortissant marocain, résidant à Murcia en Espagne, a tué sa femme avant de prendre la fuite. On méconnait pour l’instant les raisons de cet acte.

Espagne : un Marocain tue sa femme et se rend à la police

Un Marocain de 38 ans s’est livré ce lundi à la Garde civile après avoir tué sa femme de 44 ans, également d’origine marocaine, devant leurs trois enfants, à leur domicile, rue Ronda San Julián à Tarancón...

Maroc : une mendiante tue l’un de ses enfants

À Safi, une mendiante a tué par strangulation l’un de ses sept enfants âgé de 3 ans. Elle a tenté par la suite de mettre le feu à son domicile mais a été freinée dans son élan.

Double meurtre près de Rabat, une enquête ouverte

La Gendarmerie royale est à la recherche d’un individu qui aurait commis un double meurtre dans la nuit de vendredi à samedi à Harhoura, près de Rabat.

Maroc : une femme égorgée devant ses enfants

Un enseignant de 47 ans en service dans une école de la commune de Jemaat Hodrane dans la province de Khemisset a assassiné sa femme, une couturière de 34 ans, devant ses enfants à Tiflet. Interpellé, il déclare avoir découvert sur un réseau social des...

Prison

Ce qui a fait tomber le chirurgien Hassan Tazi

L’affaire du célèbre chirurgien esthétique casablancais Hassan Tazi, en détention provisoire pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, livre peu à peu ses secrets. Elle a été révélée grâce à un...

Drame dans une maison close à Salé

Les éléments de la gendarmerie royale de Layayda ont procédé au déferrement devant le procureur d’une proxénète et d’une prostituée à Salé. Elles seraient impliquées dans un avortement illégal ayant conduit au décès d’une femme enceinte et de son enfant dans une...

Marrakech : des fonctionnaires du tribunal en prison pour vol de 260 Smartphones

Trois fonctionnaires et deux autres personnes ont été condamnés par le tribunal de Marrakech à des peines allant de six mois à un an de prison, assorties d’une amende de 1 000 à 40 000 dirhams. Ils sont impliqués dans le vol de plus de 260 smartphones,...

Des Marocains condamnés pour djihadisme en Espagne

L’un des deux Marocains présumés djihadistes arrêtés à Bolaños de Calatrava (Ciudad Real) en mai 2020, a été condamné à deux ans de prison pour endoctrinement. Le second a été remis en liberté. Le parquet avait requis contre eux trois ans et demi de prison...

Attentats de Bruxelles : Mohamed Abrini transféré dans une autre prison

À quelques jours du démarrage du procès des attentats de Bruxelles, les autorités belges ont procédé au transfert de Mohamed Abrini à la prison de Leuze-en-Hainaut. Il s’agirait d’une question de sécurité.