Recherche

Belgique : lourde peine pour Mokhtar Ammari jugé pour l’assassinat de son épouse

© Copyright : DR

4 mai 2021 - 21h00 - Société - Par: S.A

Reconnu coupable d’avoir assassiné son épouse le 10 février 2019 dans un appartement de Fléron, Mokhtar Ammari, un Marocain de 57 ans a écopé de 25 ans de prison. Tel est le verdict rendu par la cour d’assises de Liège à l’issue d’un procès pour meurtre, lundi 3 mai. L’accusé avait tué Fatima Khayer de 23 coups de couteau.

Mokhtar Ammari aura beau contester la préméditation, mais sera condamné devant la cour d’assises de Liège. À la barre, il a affirmé que son épouse, Fatima Khayer, 48 ans et lui s’étaient disputés le jour des faits et assuré n’avoir pas prémédité sa mort, rapporte Belga. Le jury ne le croit pas. En se basant sur les menaces de mort qu’il avait proférées à plusieurs reprises à l’encontre de Fatima, le jury a déclaré l’accusé coupable d’avoir assassiné son épouse le 10 février 2019 dans leur appartement de Fléron. La victime avait voulu se séparer de lui, mais redoutait ses réactions.

La substitute Christine Pevée a réclamé une peine de 30 ans de prison contre l’accusé. « Mokhtar Ammari a commis un crime de possession. Il a considéré qu’il était hors de question que sa femme le quitte et puisse vivre. Il a choisi de faire de sa séparation un combat à la vie, à la mort », a-t-elle indiqué. De leur côté, les avocats du prévenu, Philippe Zevenne et Alexandre Wilmotte, ont appelé à la clémence du jury et de la cour. Selon eux, leur client souffre de trouble dépressif et est doté d’une personnalité fragile. Le verdict est finalement tombé : le Marocain a été condamné à 25 ans d’emprisonnement.

Mots clés: Belgique , Prison , Procès , Liège , Homicide

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact