Mondial 2030 au Maroc : « Il ne faut pas s’attendre à gagner de l’argent »

14 octobre 2023 - 07h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Hicham Gabriel Guedira, spécialiste du management sportif, estime que le Maroc, co-organisateur de la coupe du monde en compagnie de l’Espagne et du Portugal pourrait gagner 10 ans d’investissements.

« Est-ce que les méga événements font gagner de l’argent ? À mon avis non ! Mais par contre en termes d’investissement, on peut dire qu’on peut gagner 10 ans. Il faut savoir aussi que le PIB gagnera entre 1 et 2,5 points avec l’organisation de la Coupe du monde. Pour chaque point gagné, il y aura entre 50 000 à 60 000 emplois créés. Je pense que pour les prochaines années, il y aura énormément de création d’emplois », a analysé l’invité de l’Info en Face. Selon ses explications, les investissements étatiques ne sont pas faits selon la même logique que les investissements du secteur privé. « Ici on parle d’investissements en diplomatie, en sécurité, dans la santé, dans les infrastructures, dans la ligne à grande vitesse qui va probablement arriver à Marrakech, voire Agadir. Ce sont des choses dont l’État a besoin. C’est pour cela qu’il ne faut pas s’attendre à une rentabilité, en tout cas sur le court terme », a-t-il ajouté.

À lire :Mondial 2030 : quid des retombées touristiques pour le Maroc ?

Combien va coûter le Mondial au trio Maroc-Espagne-Portugal ? « Les premières estimations parlent de 50 milliards d’investissement pour les trois pays. On est sur une moyenne cohérente de 17 voire 18 milliards par pays. Tout dépend du nombre de matchs qu’on souhaite abriter et du nombre de stades qu’on propose à la FIFA. Si on prend les chiffres de la Coupe du monde en Russie, on parle de 15 milliards de dollars d’investissement. Si on prend les chiffres de la Coupe du monde au Brésil, on parle de 18 milliards de dollars. On est dans les chiffres classiques. Au Qatar, c’était 200 milliards d’investissements. C’était hors norme », a expliqué Hicham Gabriel, avant de faire un plaidoyer en faveur des entreprises marocaines. « Avant de commencer à lancer des appels d’offres pour la réalisation des projets, il faut penser d’abord aux entreprises marocaines pour qu’elles puissent bénéficier des investissements qui seront faits. À mon avis, les pouvoirs publics doivent se pencher sur cette question avant même de commencer à lancer les différents marchés, que ce soit pour l’organisation ou le développement des infrastructures », a-t-il insisté, conseillant aux autorités marocaines de suivre l’exemple du Qatar.

À lire :Voici combien va coûter le Mondial 2030 au Maroc

« Il faut que les entreprises étrangères s’associent avec des entreprises marocaines. Ça doit être une obligation ! Le Qatar a fait pareil en obligeant les entreprises étrangères à s’associer aux entreprises qataries pour pouvoir répondre à un certain nombre d’appels d’offres. Ça doit être aussi le cas au Maroc », a poursuivi l’expert.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Portugal - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Coupe du monde au Maroc : critique de Sepp Blatter

La décision de la FIFA d’organiser la coupe du monde 2030 dans six pays (Maroc, Espagne, Portugal, Argentine, Uruguay et Paraguay) répartis sur trois continents différents...

Fouzi Lekjaa nommé par le roi Mohammed VI président du Comité Coupe du Monde 2030

Le roi Mohammed VI a nommé Fouzi Lekjaa à la tête du comité d’organisation de la partie marocaine de la Coupe du monde, suite à l’annonce du choix de la candidature tripartite...

Mondial 2030 : la FIFA fait pression sur Casablanca

Les choses se précisent pour la co-organisation par le Maroc de la Coupe du monde aux côtés de l’Espagne et du Portugal. Casablanca a reçu les documents liés à la tenue de...

Voici combien va coûter le Mondial 2030 au Maroc

Selon Sogécapital Gestion, filiale du groupe Société Générale Maroc, la co-organisation de la coupe du monde 2030 de football par le Maroc devrait lui coûter près de 52...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : retards et dysfonctionnements inquiètent

Le retard observé dans la réalisation de certains projets d’autoroutes inquiète le parlement marocain qui a interpellé le premier responsable de la Société nationale des autoroutes pour avoir des explications sur cette situation.

Le Maroc aura le 2e plus grand stade de football au monde

À peine quelques semaines se sont écoulées depuis le choix, par la FIFA, de l’Espagne, du Portugal et du Maroc comme coorganisateurs de la Coupe du Monde 2030, et bien que la confirmation officielle et le dévoilement du projet final ne soient pas...

Coupe du monde : le Maroc met le paquet pour les stades de football

Le gouvernement et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ont scellé un accord, vendredi, pour financer la rénovation de six stades de football et la construction d’un nouveau complexe à Benslimane dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations 2025...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

Coupe du monde 2030 : Fouzi Lekjaa chargé de la candidature du Maroc

Le roi Mohammed VI a décidé de nommer, Fouzi Lekjaa, actuel ministre délégué chargé du Budget, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), président du Comité chargé de la Candidature du Maroc au Mondial 2030 de Football.

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...