Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

10 octobre 2023 - 07h00 - Sport - Ecrit par : A.P

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport Management.

Dans un entretien au journal Le Matin, Lahbabi a reconnu que le Mondial 2030 aura forcément des retombés économiques pour le Maroc, précisant que les secteurs du tourisme, du BTP, des nouvelles technologies et de la consommation intérieure seront les plus impactés. « La croissance économique repose sur la confiance, et l’organisation de la coupe du monde 2030 au Maroc et de la Coupe d’Afrique des nations en 2025, ça donne de la confiance aux Marocains… Plus les gens sont en confiance, plus ils sont dans une dynamique positive et plus ils consomment. La consommation intérieure va tirer vers le haut la croissance », a-t-il expliqué.

À lire : Mondial 2030 : Maroc, la sixième fois a été la bonne

Pour le patron de Transatlas Sport Management, les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration vont fortement contribuer à cette croissance économique. « Après la Covid, le Maroc a fait un boulot phénoménal à travers l’ONMT. Malgré le tremblement de terre, les touristes reviennent. Forcément, le Mondial va booster encore d’avantage ce secteur. Le marché marocain du tourisme va pouvoir s’ouvrir vers de nouvelles cibles. Des touristes qui n’auraient jamais pensé venir au Maroc pourraient venir, soit lors la CAN 2025, soit lors la Coupe du monde. Le football est un excellent vecteur de communication et un dynamiseur économique pour un pays », a-t-il ajouté.

À lire : Mondial 2030 : quid des retombées touristiques pour le Maroc ?

Le secteur des BTP sera le grand bénéficiaire de l’organisation de ce Mondial au Maroc, estime Lahbabi. « Le Maroc va devoir construire de nouvelles infrastructures, que ce soit des stades, des routes, des structures médicales ou des hôtels. C’est donc une bonne nouvelle pour le secteur des BTP, mais aussi pour le secteur des nouvelles technologies », commente-t-il, soulignant que l’organisation d’un tel événement d’envergure mondiale va davantage rehausser l’image du royaume et attirer les investisseurs, ce qui selon lui devrait entraîner une croissance du PIB entre 3 et 5 %.

À lire : Voici combien va coûter le Mondial 2030 au Maroc

« C’est presque une belle histoire qui nous arrive. Il y a l’équipe nationale et Walid Regragui qui ont fait un carton plein au Mondial et qui ont fédéré les Marocains. Dans la continuité, on va accueillir la CAN et ensuite la Coupe du monde. Il faut saluer le travail de la Fédération sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Cette promotion à l’international n’a pas de prix. On ne pourra pas la quantifier », poursuit Lahbabi, invitant les entreprises marocaines à « associer leur nom à celui de l’équipe nationale. Son image est très bonne et le contexte économique est favorable. J’ai presque envie de dire que c’est le moment ou jamais ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Croissance économique - PIB - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Mondial 2030 : quid des retombées touristiques pour le Maroc ?

Les opérateurs marocains du tourisme se félicitent de l’attribution par la FIFA de l’organisation de la coupe du monde 2030 au trio Maroc-Espagne-Portugal. Cet événement devrait...

Vers une coupe du monde historique : l’alliance Maroc-Portugal-Espagne pour 2030

Unis par l’amour du football, le Maroc, le Portugal et l’Espagne, co-organisateurs de la coupe du monde 2030, s’engagent à « organiser un tournoi inclusif, innovant et durable,...

Mondial 2030 : le Maroc en route pour un boom économique ?

La coupe du monde 2030 que le Maroc co-organisera aux côtés de l’Espagne et du Portugal aura d’énormes retombées économiques pour lui. C’est du moins ce qu’indique un rapport de...

Voici combien va coûter le Mondial 2030 au Maroc

Selon Sogécapital Gestion, filiale du groupe Société Générale Maroc, la co-organisation de la coupe du monde 2030 de football par le Maroc devrait lui coûter près de 52...

Ces articles devraient vous intéresser :

Football : le Maroc veut moins de MRE dans l’équipe

Le directeur technique national (DTN) de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Chris Van Puyvelde, a exposé la stratégie de développement du football national visant, à terme, à disposer d’une équipe nationale « A » composée de 50 % de...

Manchester United : le jour J pour Sofyan Amrabat

L’international marocain Sofyan Amrabat est en passe d’entrer dans l’histoire de Manchester United qu’il a rejoint en fin de mercato estival, en prêt de l’ACF Fiorentina.

Hakim Ziyech et le mystère du transfert raté

L’international marocain, Hakim Ziyech, était pressenti pour rejoindre Cristiano Ronaldo dans les rangs d’Al-Nassr, club de la Pro League saoudienne. Or, ce transfert tant attendu ne s’est finalement pas réalisé. Pourquoi ?

Liverpool ne lâche pas l’option Sofyan Amrabat

Après une tentative de le recruter lors du mercato hivernal, Liverpool revient à la charge pour le milieu de terrain de la Fiorentina Sofyan Amrabat, l’une des révélations de la coupe du monde au Qatar avec le Maroc.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Hakim Ziyech « viré » de Chelsea

Après avoir été officiellement nommé entraîneur de Chelsea lundi, Mauricio Pochettino s’apprête déjà à apporter de nombreux changements dans l’effectif du club. Et le Marocain Hakim Ziyech devrait être sacrifié et bradé.

Hakim Ziyech : son frère donne un indice sur sa prochaine destination

Alors que plusieurs clubs comme l’AC Milan et Manchester United se battent pour s’arracher l’international marocain Hakim Ziyech que Chelsea est prêt à laisser partir cet été, son frère donne un indice sur sa prochaine destination.

Match Maroc – Afrique du Sud : le pari risqué de Walid Regragui

Désireux d’effacer le souvenir d’un match décevant contre le Cap-Vert, les Lions de l’Atlas se préparent à affronter l’Afrique du Sud ce samedi à 16h (17h en Europe).

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.

Selim Amallah encore sanctionné, le Standard de Liège assume et s’explique

Le directeur du Standard de Liège, Pierre Locht, s’est récemment exprimé sur la situation de l’international marocain Selim Amallah, mis à l’écart par le club pour « non-respect de certains engagements pris dans le cadre des négociations de contrat. »