Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

8 avril 2023 - 23h10 - Maroc - Ecrit par : A.P

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume. Pendant le mois sacré du Ramadan, elles intensifient leurs cours pour donner des conseils aux femmes.

Dans la mosquée « Al Aadam » située dans la Médina de Rabat, El Korachi, accompagnée de deux autres prédicatrices, reçoit ses élèves, des femmes d’âges et de niveaux d’instruction différents, après avoir terminé la prière de midi. Le cours de ce jour-là portait en partie sur la commémoration de la « Bataille de Badr » qui a eu lieu à l’an 624 près de La Mecque. Un événement d’une grande symbolique pour les musulmans puisqu’il marque la première victoire du prophète Mohammad.

La prédicatrice donne au moins deux cours sur le Coran par semaine dans diverses mosquées du royaume, ainsi que des cours gratuits sur les hadiths, et répond aux questions des fidèles. EL Korachi donne également des cours en ligne et encadre les personnes qui souhaitent faire le pèlerinage à La Mecque. Avec le « comité consultatif de la famille », elle et ses collègues essaient de trouver des solutions aux problèmes familiaux ou de couple des femmes. Dans ce cadre, les Morchidates travaillent « avec une psychologue, une juge et une experte en droits des femmes », explique-t-elle à EFE.

À lire : Plus de 4 millions de Marocains ont appris à lire dans les mosquées

Titulaire d’un master en études islamiques, El Korachi fait partie des premières promotions de femmes prêcheuses de l’Institut Mohammed VI des Imams, Morchidines et Morchidates créé en 2015. « Notre rôle est de préserver l’identité religieuse des fidèles conformément aux valeurs de l’islam modéré pour lesquelles le pays est engagé, de garantir leur tranquillité spirituelle et de leur expliquer la religion dans un langage simple », développe la prédicatrice qui a une relation de confiance avec les fidèles des mosquées.

« Nous essayons de transmettre les valeurs de solidarité et de spiritualité. Nous soutenons l’autonomisation des femmes et leur équilibre psychologique et spirituel, afin qu’elles puissent contribuer au développement de la société. Nous ne voulons pas que les femmes se considèrent comme faibles », précise El Korachi. Au-delà de la prédication, les Morchidates luttent aussi contre l’analphabétisme et interviennent également dans les centres éducatifs et les prisons du royaume.

Sujets associés : Religion - Islam

Aller plus loin

Rencontre avec Mouna, enseignante d’éducation islamique à Granada

L’école maternelle et primaire Los Cármenes à Grenade (Espagne) a démarré des cours d’éducation islamique depuis le deuxième trimestre de l’année. C’est le dernier établissement...

Plus de 4 millions de Marocains ont appris à lire dans les mosquées

Un peu plus de 4 millions des personnes, dont 70% de femmes, ont bénéficié du programme d’alphabétisation dans les mosquées depuis son lancement il y a une vingtaine d’années.

Les Marocains exigent le retour des copies du Coran dans les mosquées

Les Marocains ont demandé au ministère des Habous et des Affaires islamiques de remettre des copies du Coran dans les mosquées, retirées dans le cadre des mesures visant à...

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.