Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

8 avril 2023 - 23h10 - Maroc - Ecrit par : P. A

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume. Pendant le mois sacré du Ramadan, elles intensifient leurs cours pour donner des conseils aux femmes.

Dans la mosquée « Al Aadam » située dans la Médina de Rabat, El Korachi, accompagnée de deux autres prédicatrices, reçoit ses élèves, des femmes d’âges et de niveaux d’instruction différents, après avoir terminé la prière de midi. Le cours de ce jour-là portait en partie sur la commémoration de la « Bataille de Badr » qui a eu lieu à l’an 624 près de La Mecque. Un événement d’une grande symbolique pour les musulmans puisqu’il marque la première victoire du prophète Mohammad.

La prédicatrice donne au moins deux cours sur le Coran par semaine dans diverses mosquées du royaume, ainsi que des cours gratuits sur les hadiths, et répond aux questions des fidèles. EL Korachi donne également des cours en ligne et encadre les personnes qui souhaitent faire le pèlerinage à La Mecque. Avec le « comité consultatif de la famille », elle et ses collègues essaient de trouver des solutions aux problèmes familiaux ou de couple des femmes. Dans ce cadre, les Morchidates travaillent « avec une psychologue, une juge et une experte en droits des femmes », explique-t-elle à EFE.

À lire : Plus de 4 millions de Marocains ont appris à lire dans les mosquées

Titulaire d’un master en études islamiques, El Korachi fait partie des premières promotions de femmes prêcheuses de l’Institut Mohammed VI des Imams, Morchidines et Morchidates créé en 2015. « Notre rôle est de préserver l’identité religieuse des fidèles conformément aux valeurs de l’islam modéré pour lesquelles le pays est engagé, de garantir leur tranquillité spirituelle et de leur expliquer la religion dans un langage simple », développe la prédicatrice qui a une relation de confiance avec les fidèles des mosquées.

« Nous essayons de transmettre les valeurs de solidarité et de spiritualité. Nous soutenons l’autonomisation des femmes et leur équilibre psychologique et spirituel, afin qu’elles puissent contribuer au développement de la société. Nous ne voulons pas que les femmes se considèrent comme faibles », précise El Korachi. Au-delà de la prédication, les Morchidates luttent aussi contre l’analphabétisme et interviennent également dans les centres éducatifs et les prisons du royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Islam

Aller plus loin

Rencontre avec Mouna, enseignante d’éducation islamique à Granada

L’école maternelle et primaire Los Cármenes à Grenade (Espagne) a démarré des cours d’éducation islamique depuis le deuxième trimestre de l’année. C’est le dernier établissement...

Plus de 4 millions de Marocains ont appris à lire dans les mosquées

Un peu plus de 4 millions des personnes, dont 70% de femmes, ont bénéficié du programme d’alphabétisation dans les mosquées depuis son lancement il y a une vingtaine d’années.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Les Marocains exigent le retour des copies du Coran dans les mosquées

Les Marocains ont demandé au ministère des Habous et des Affaires islamiques de remettre des copies du Coran dans les mosquées, retirées dans le cadre des mesures visant à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Aïd al-Adha : ruée de Marocains vers l’Espagne

Alors que de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc pour y passer les congés de l’Aïd al-Adha, certaines familles marocaines font le chemin inverse.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.