Le Conseil des mosquées du Rhône dénonce un « apartheid bancaire »

7 juin 2022 - 18h00 - Ecrit par : S.A

Les comptes bancaires de “dizaines” de mosquées et de particuliers en France ayant financé la construction de lieux de culte ont été fermés « sans aucune explication ». Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) dénonce un « apartheid bancaire » et appelle le président Emmanuel Macron à intervenir.

« Depuis quelques années, certaines institutions et des membres de la communauté musulmane de France sont victimes d’un Apartheid bancaire », dénonce dans un communiqué relayé par Mizane.info Kamel Kabtane, président du CMR. Il précisera que des dizaines de mosquées en pleine construction (ou extension) ont subi la fermeture de leurs comptes bancaires. Des particuliers ayant financé la construction de lieux de culte musulmans ont également subi le même sort. C’est le cas d’un fidèle du nom de Messaoud dont Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne et membre du CMR avait fait cas sur sa page Facebook le 1ᵉʳ juin dernier.

À lire : France : le financement des mosquées pour réduire l’influence des salafistes

« Mon fils, lui confie Messaoud, a un compte bancaire à la BNP. Durant le dernier mois Ramadan, il a fait un don par virement de 10 000 € à une mosquée, en pleine construction dans la métropole de Lyon. La mosquée lui a délivré un reçu. Un mois plus tard, la banque a décidé de fermer son compte, celui de son père, de son frère, de sa sœur et de son oncle âgé de 96 ans, soit 5 comptes bancaires fermés sans aucune explication. »

À lire : Formation en finance islamique : la grande mosquée de Paris veut combler un vide

Kamel Kabtane et Azzedine Gaci assurent avoir informé les autorités de ces pratiques discriminatoires. Mais « rien n’a été fait », concède le président du CMR. Le recteur de la mosquée de Villeurbanne a fait savoir que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’était engagé à prendre toutes les dispositions nécessaires pour interdire ces fermetures injustifiées et rétablir le droit inaliénable de disposer d’un compte en banque pour tout citoyen français, mais il n’a pas encore tenu sa promesse. Face à cette situation inquiétante, Kamel Kabtane en appelle à l’intervention du président Emmanuel Macron « pour que cesse cette ignominie juridique qui prive des institutions cultuelles et des citoyens français de leurs droits fondamentaux. »

Tags : France - Islam - Religion - Emmanuel Macron - Banques

Aller plus loin

Législatives en France : le CMR appelle les musulmans à voter massivement

Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) invite les musulmans à se rendre massivement aux urnes pour les législatives qui auront lieu les dimanches 12 et 19 juin...

Formation en finance islamique : la grande mosquée de Paris veut combler un vide

La Grande Mosquée de Paris lance à travers l’Institut Al-Ghazali une formation courte et certifiante sur la finance islamique comblant ainsi un vide existant en France....

France : Gérald Darmanin préoccupé par l’"apartheid bancaire" des mosquées

Suite aux dénonciations du Conseil des mosquées du Rhône (CMR), le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin prend au sérieux l’« apartheid bancaire » des lieux de culte. Dans ce sens,...

France : le financement des mosquées pour réduire l’influence des salafistes

Invité de l’émission "La matinale" d’Europe1, Abdelali Mamoun, imam d’Alfortville, dans le Val-de-Marne, est revenu sur la marche du 11 janvier 2015 et l’évolution de...

Nous vous recommandons

Le groupe Inetum recrute 400 personnes au Maroc

Inetum, spécialiste des services numériques en Europe vient de lancer le recrutement de 7 000 collaborateurs dans le monde pour le compte de cette année, dont 400 postes destinés aux Marocains.

Décès de Rayan : les condoléances du premier ministre israélien

Le premier ministre israélien Naftali Bennett, touché par le décès de Rayan, l’enfant de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, a présenté ses condoléances à la famille du garçonnet, au peuple marocain, ainsi qu’au roi...

Le sénat américain refuse la construction d’un consulat à Dakhla

La commission des finances du sénat américain ne veut autoriser la construction d’un consulat des États-Unis à Dakhla. Elle a refusé de financer une telle initiative, préférant investir dans la recherche d’une solution politique au...

Montpellier : de retour du Maroc, il fait une étrange découverte

Un homme âgé de 88 ans, vivant place des Charmilles, dans le quartier des Cévennes à Montpellier, a fait une découverte pour le moins étrange à son retour de voyage au Maroc.

Affaire de la fille aux tatouages : de lourdes peines de prison prononcées

La Cour d’appel de Beni Mellal a condamné, mardi 21 septembre, à différentes peines de prison 14 prévenus poursuivis pour des chefs d’inculpation de « viol, enlèvement, séquestration, tatouage et traite humaine » dans le cadre de l’affaire de Khadija O. alias...

Une fausse photo du sauvetage de Rayan devenue virale sur les réseaux sociaux

Une image publiée le 5 février et devenue virale sur les réseaux sociaux, montre le sauvetage d’un garçon, avec une légende indiquant que Rayan, le garçon de 5 ans tombé le 1er février dans un puits et décédé samedi, en a été sorti vivant. En réalité, il...

Rico Verhoeven, le bourreau des kick-boxeurs marocains

Après le champion marocain, Badr Hari, son compatriote Jamal Ben Saddik s’est incliné samedi dernier devant le Néerlandais, Rico Verhoeven, tenant du titre mondial de kick-boxing poids lourd, lors de la soirée Glory 79, tenue dans le GelreDome d’Arnhem...

Les Etats-Unis font don de vaccins anti Covid-19 au Maroc

Comme annoncé, le royaume a bien réceptionné les 300  000 doses Janssen de la firme Johnson & Johnson.

Sous pression, Nadia Rmili quitte le ministère de la Santé

La pression était devenue trop forte pour Nadia Rmili à qui l’on reprochait d’avoir accepté le poste de ministre de la Santé tout en étant maire de Casablanca. Ce jeudi 14 octobre, elle a finalement opté pour la capitale...

La voie express Tiznit-Dakhla achevée cette année

Les travaux du tronçon Tan-Tan à Laâyoune, inclus dans la construction de la voie express Tiznit-Dakhla sont à 80 %.