Facilité de dépôt islamique : la Banque d’Angleterre fait le premier pas en Occident

9 décembre 2020 - 20h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Au premier trimestre 2021, la Banque d’Angleterre mettra en œuvre une facilité de dépôt islamique. L’annonce a été faite le 2 décembre dernier par Andrew Hauser, directeur exécutif des marchés, et publiée sur le site de la Banque des Règlements Internationaux.

L’annonce de cet instrument a eu beaucoup d’échos dans le monde de la finance islamique, puisque c’est le tout premier outil de gestion de la liquidité donné par une banque centrale occidentale, conformément aux règles islamiques. Jusqu’ici, les banques islamiques britanniques étaient défavorables à leurs homologues conventionnelles disposant d’un grand espace d’actifs de gestion de la liquidité de haute qualité, que ça soit des valeurs mobilières émises par des entreprises ou des États, rapporte Saphirnews.

De plus, l’interdiction pour les banques islamiques de payer ou de recevoir des intérêts, a obligé les banques islamiques britanniques à préserver d’importantes réserves non rémunérées et à limiter leurs offres de dépôts à court terme. Mais cette situation les avait aidées à résister à la crise financière mondiale de 2008.

Cependant, les banques islamiques britanniques n’arrivent pas à se conformer aux récentes règles prudentielles des accords de Bâle III. Ainsi, le nouvel instrument permettra de mettre le secteur de la finance islamique britannique au même niveau que le reste du marché et d’offrir aux banques islamiques britanniques une grande flexibilité, a affirmé la Banque d’Angleterre. 

À partir de 2015, la Banque d’Angleterre a étudié les aspects opérationnels et technologiques de la création d’une facilité de dépôt répondant aux exigences islamiques. Avant le lancement de cet instrument, la Banque d’Angleterre achèvera la documentation juridique, réalisera les tests opérationnels et entamera le processus d’intégration des banques intéressées. De plus, les principes fondamentaux de la finance islamique étaient bien placés pour répondre à certains défis auxquels l’Angleterre fera face, afin de relancer son économie après la crise sanitaire, a souligné Andrew Hauser.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grande-Bretagne - Banques - Finance islamique

Aller plus loin

Moody’s révise les perspectives du système bancaire au Maroc

Dans ce contexte marqué par la crise sanitaire et la chute drastique des cours de pétrole, Moody’s entend réviser de stables à négatives les perspectives du système bancaire au...

Formation en finance islamique : la grande mosquée de Paris veut combler un vide

La Grande Mosquée de Paris lance à travers l’Institut Al-Ghazali une formation courte et certifiante sur la finance islamique comblant ainsi un vide existant en France....

Coopération financière et technique : l’Allemagne alloue 701, 3 millions d’euros au Maroc

Trois accords portant sur une enveloppe globale de 701,3 millions d’euros, ont été signés, mercredi 23 juillet 2020, sous forme de prêts et de dons entre le Maroc et...

Le commerce en ligne générerait 3 millions d’emplois en Afrique d’ici 2025

Les plateformes de commerce en ligne pourraient générer 3 millions d’emplois en Afrique d’ici 2025. C’est ce qu’indique le cabinet Boston Consulting Group (BCG).

Ces articles devraient vous intéresser :

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera opérationnelle en mai. Il offre plusieurs avantages comme la rapidité des transactions.

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).