Le Royaume du Maroc répond à Zakaria Moumni

27 novembre 2015 - 10h10 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc a finalement réagi suite aux propos de Zakaria Moumni dans l’émission 64 minutes de TV5 lors de laquelle l’ancien boxeur avait déchiré son passeport marocain.

Dans un droit de réponse, les autorités marocaines réfutent catégoriquement les allégations de torture dont Zakaria Moumni s’est dit victime. « Ces allégations sont fortement réfutées par le Royaume du Maroc dans la mesure où Zakaria Moumni a fait l’objet d’une plainte pour escroquerie déposée par deux plaignants en 2012 auprès du Parquet de Rabat. », explique le droit de réponse lu à l’antenne, rappelant que l’homme avait été interpellé à l’aéroport Rabat-Salé en septembre 2012 après un avis de recherche national lancé par la justice.

S’ensuit, toujours d’après le droit de réponse, 72 heures de garde à vue où Zakaria Moumni a été déféré devant plusieurs magistrats « qui n’ont pas constaté de signes justifiant de le soumettre à un examen médical ».

Le Royaume du Maroc rejette également les propos de Moumni sur le fait de « monnayer son silence » et affirme détenir une lettre adressée à l’ancien ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, dans laquelle le boxeur exige la somme de 4,3 millions pour ouvrir une salle de sport à Paris.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Mohand Laenser - Zakaria Moumni

Aller plus loin

Le Maroc porte plainte contre Zakaria Moumni pour avoir déchiré son passeport marocain

Le Maroc compte porter plainte contre le boxeur Zakaria Moumni pour avoir déchiré son passeport marocain en direct sur le plateau de l’émission "64" de TV5, d’après le quotidien...

Le Maroc porte plainte en France contre Zakaria Moumni

Le gouvernement marocain a assigné vendredi en justice à Paris l’ex champion de boxe franco-marocain Zakaria Moumni pour des propos diffamatoires contre le Royaume, "mettant...

Zakaria Moumni déchire son passeport marocain en direct (vidéo)

Le boxeur Zakaria Moumni a déchiré lundi son passeport marocain sur le plateau de l’émission « 64 » de TV5 Monde, en affirmant qu’il a renoncé à sa nationalité marocaine après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.