Agadir : trois MRE arrêtés à l’aéroport pour trafic de drogue

4 novembre 2021 - 14h40 - Monde - Ecrit par : A.T

Les policiers de l’aéroport d’Agadir ont interpellé, lundi, trois MRE en partance pour l’Italie, qui ont ingéré une grosse quantité de cannabis. Les suspects ont été admis à l’hôpital pour extraction et une enquête a été ouverte par la justice.

Lors de la vérification de leur test PCR anti-Covid à l’aéroport, les individus ont présenté des signes anormaux, ce qui a éveillé des soupçons chez les agents de sûreté, relate le quotidien Assabah, ajoutant que ceux-ci ont procédé à la fouille au scanner corporel.

L’appareil détecté la présence de plusieurs capsules de cannabis dans les intestins des trois suspects. Après une fouille corporelle, les policiers ont saisi de faux tests PCR avant de procéder à l’arrestation des suspects et de les remettre aux services de police concernés, souligne le journal.

A lire : 1500 kilos de drogue saisis près d’Agadir, 4 personnes arrêtées

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les éventuelles ramifications de ce réseau criminel de drogue. En attendant, les mis en cause ont été admis à l’hôpital pour extraction de la drogue qu’ils avaient ingérée. Ils seront ensuite placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Sujets associés : Italie - Drogues - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Aéroport d’Agadir-Al Massira - Arrestation

Aller plus loin

Arrestation d’un Français à Agadir

Les éléments de la police d’Agadir ont interpellé un Franco-Algérien recherché par Interpol. Il est accusé de fraude et d’usurpation d’identité.

1500 kilos de drogue saisis près d’Agadir, 4 personnes arrêtées

Quelque 1500 kilos de résine de cannabis ont été saisis vendredi lors d’une opération menée par la police de Zagora. Celle-ci a également permis l’arrestation de quatre...

Des Britanniques arrêtés à Agadir pour des faux tests Covid-19

Des agents de la Sûreté nationale de l’aéroport d’Agadir-Al Massira ont procédé samedi dernier à l’arrestation de cinq touristes britanniques appartenant à une même famille. Ils...

Saisie d’alcool de contrebande à Tanger

Un multirécidiviste âgé de 38 ans a été arrêté, mercredi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, pour son implication présumée dans le trafic...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.