Les MRE videraient-ils leurs comptes bancaires détenus au Maroc ?

6 avril 2021 - 09h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Craignant des sanctions pour non déclaration des comptes bancaires qu’ils détiennent au Maroc dans les pays de résidence ou d’accueil avant septembre 2021, de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) se seraient rués vers leurs banques pour vider leurs comptes.

Branle-bas dans les rangs des MRE suite à l’annonce du début de l’échange automatique des données financières relatives à leurs avoirs au Maroc avec les pays de résidence ou d’accueil en septembre 2021. Bon nombre d’entre eux ont vidé ou sont sur le point de vider leurs comptes au Maroc pour éviter d’être sanctionnés par les administrations fiscales de leurs pays de résidence, rapporte Maroc Hebdo.

Selon les données de Bank Al Maghrib (BAM), les MRE détiennent plus de 2,5 millions de comptes bancaires au Maroc (comptes chèques, comptes d’épargne, dépôts à terme et bons de caisse…) pour un total de 185 milliards de dirhams, à fin 2019. Cette situation pourrait conduire à la chute des transferts de ces Marocains de la diaspora.

La Direction générale des impôts (DGI) avait entre-temps apporté un démenti formel face aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux selon lesquelles les MRE devraient, dès cette année, déclarer leurs comptes bancaires au Maroc auprès de l’administration fiscale de leurs pays de résidence. Elle a déclaré que la convention multilatérale pour la mise en œuvre des mesures relatives aux conventions fiscales BEPS signée par le royaume en juin 2019 n’était pas axée sur l’échange automatique de renseignements. Selon la DGI, le Maroc n’avait pour obligation d’«  échanger de manière automatique, des informations à des fins fiscales au cours de l’année 2021 », confirmant implicitement que ces échanges pourraient intervenir dès l’année 2022.

Sujets associés : Transferts des MRE - Banques - Bank Al-Maghrib (BAM) - Impôts - MRE

Aller plus loin

Les MRE ne doivent pas déclarer leurs comptes au Maroc, selon la DGI

La Direction générale des impôts (DGI) a apporté un démenti face aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux selon lesquelles les MRE devraient, dès cette année, déclarer...

MRE et déclaration des comptes détenus au Maroc : l’éclairage de Abdellatif Jouahri

De nombreux Marocains résidant à l’étranger sont inquiets suite à la publication d’informations selon lesquelles ils sont dans l’obligation de déclarer leurs comptes bancaires...

Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le Maroc dit non au partage des informations sur les biens immobiliers détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Sauf si les demandes remplissent certaines...

Un guichet unique ouvert les week-ends pour les MRE

L’administration publique marocaine sera désormais opérationnelle durant les week-ends, à travers un guichet unique et un système de permanence dédiés aux MRE, conformément à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des comptes bancaires.

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.

Le virement bancaire instantané au Maroc sera bientôt lancé

Bank Al-Maghrib a annoncé le lancement d’ici la fin de l’année, au Maroc, du virement bancaire instantané.

Transferts des MRE : plus de 109 milliards de dirhams en 2022

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont connu une progression annuelle moyenne de 6 % au cours des dernières années, atteignant un record de plus de 109 milliards de dirhams en 2022 contre 93,6 milliards en...

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.