MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

29 juillet 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des déclarations d’impôts et des renseignements financiers des MRE.

Le ministre des Affaires étrangères et son collègue chargé du Budget se sont engagés à ouvrir incessamment de nouvelles négociations avec l’OCDE pour revoir chacune des clauses des deux conventions signées il y a quatre ans avec cette institution européenne et visant l’échange des déclarations d’impôts et des renseignements relatifs aux comptes bancaires des MRE, et à corriger toutes les erreurs qu’elles pourraient contenir.

À lire : Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Les deux projets de loi relatifs à ces conventions sont toujours à l’étude à la commission des Affaires étrangères à la première Chambre. Les groupes parlementaires, de la majorité comme de l’opposition, se sont opposés à la programmation du vote des deux textes en séance plénière de la Chambre, rapporte le quotidien Al Akhbar. Pour les députés, la ratification de ces deux textes touche aux intérêts des six millions de MRE qui pourraient commencer par payer des impôts pour leurs biens acquis au Maroc.

À lire : Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le journal soutient que l’Exécutif doit préserver les intérêts des MRE qui ne sauraient faire l’objet d’une quelconque concession au profit d’un certificat de bonne conduite ou d’une preuve de transparence du système financier marocain et d’efficacité de son dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Lors de ces négociations avec l’OCDE, le gouvernement doit se rappeler que des pays comme la France, la Belgique ou les Pays-Bas sont décidés à empêcher les transferts de fonds des MRE, insiste la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : OCDE - Transferts des MRE - Impôts - MRE

Aller plus loin

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait...

MRE : les raisons du blocage des accords Maroc-OCDE

Des députés justifient le blocage par la Chambre des représentants des deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des MRE, qui devaient entraîner...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Maroc : L’envers du décor du statut d’auto-entrepreneur

Quelques années après son adoption, la loi n° 114-13 du 19 février 2015 relative au statut de l’autoentrepreneur a montré ses limites. Seuls les chefs d’entreprise du royaume en tirent grand profit.

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...