Recherche

Espagne : un Marocain perd plusieurs membres de sa famille en mer

© Copyright : DR

10 novembre 2021 - 12h10 - Maroc - Par: A.P

Zakaria, un jeune Marocain vivant au Pays basque, a perdu plusieurs membres de sa famille en mer. Son frère, sa sœur, son beau-frère et sa petite nièce font partie des 31 victimes du bateau naufragé qui a été retrouvé au Cap-Vert avec trois corps à bord.

Les autorités capverdiennes ont signalé le 30 octobre dernier la découverte d’un bateau comportant trois corps en état de décomposition avancé sur la plage de Djeu de Merca, située dans la commune de Ribeira Brava. Les corps seraient ceux de trois Marocains âgés entre 19 et 48 ans.

À lire : Espagne : plusieurs migrants morts et disparus en mer en 2021

Le bateau est parti du port de Dakhla le 23 septembre, à destination des îles Canaries, avec 31 personnes à bord, dont le frère, la sœur, le beau-frère et la nièce de Zakaria, un jeune marocain résidant au Pays basque depuis onze mois. Le jeune homme de 27 ans ayant lui-même rejoint les Îles Canaries en patera, sait que trois à quatre jours suffisent pour effectuer ce trajet en mer. Mais sans nouvelles de ses proches depuis quelques jours, il a commencé par s’inquiéter. Il craignait le pire. « Nous savions en fait qu’ils étaient morts, mais nous ne l’avons pas accepté, car nous n’avons pas de preuves », a-t-il déclaré à Naiz.

Zakaria s’est rapproché de toutes les instances possibles (Croix-Rouge, avocats, police, ONG ou autorités canariennes) pour avoir des informations sur le bateau sur lequel ont embarqué les membres de sa famille. Sans succès. « Nous avons frappé à toutes les portes pour tenter de savoir si nos proches étaient vivants ou morts. Nous n’avons trouvé que le soutien de groupes, mais pas d’institutionnels », a-t-il déploré, appelant à la création d’un service de prise en charge des proches des personnes disparues.

À lire : Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Les autorités capverdiennes ont finalement confirmé que le bateau retrouvé est bien celui qui avait quitté Dahkla le 23 septembre dernier, après vérification des pièces d’identité retrouvées sur les victimes. Après un mois d’angoisse, Zakaria a eu la confirmation de l’information qu’il redoutait. Ses proches sont décédés en mer.

Mots clés: Immigration clandestine , Espagne , Iles Canaries , Dakhla , Cap Vert , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact