Espagne : un Marocain perd plusieurs membres de sa famille en mer

10 novembre 2021 - 12h10 - Espagne - Ecrit par : A.P

Zakaria, un jeune Marocain vivant au Pays basque, a perdu plusieurs membres de sa famille en mer. Son frère, sa sœur, son beau-frère et sa petite nièce font partie des 31 victimes du bateau naufragé qui a été retrouvé au Cap-Vert avec trois corps à bord.

Les autorités capverdiennes ont signalé le 30 octobre dernier la découverte d’un bateau comportant trois corps en état de décomposition avancé sur la plage de Djeu de Merca, située dans la commune de Ribeira Brava. Les corps seraient ceux de trois Marocains âgés entre 19 et 48 ans.

À lire : Espagne : plusieurs migrants morts et disparus en mer en 2021

Le bateau est parti du port de Dakhla le 23 septembre, à destination des îles Canaries, avec 31 personnes à bord, dont le frère, la sœur, le beau-frère et la nièce de Zakaria, un jeune marocain résidant au Pays basque depuis onze mois. Le jeune homme de 27 ans ayant lui-même rejoint les Îles Canaries en patera, sait que trois à quatre jours suffisent pour effectuer ce trajet en mer. Mais sans nouvelles de ses proches depuis quelques jours, il a commencé par s’inquiéter. Il craignait le pire. « Nous savions en fait qu’ils étaient morts, mais nous ne l’avons pas accepté, car nous n’avons pas de preuves », a-t-il déclaré à Naiz.

Zakaria s’est rapproché de toutes les instances possibles (Croix-Rouge, avocats, police, ONG ou autorités canariennes) pour avoir des informations sur le bateau sur lequel ont embarqué les membres de sa famille. Sans succès. « Nous avons frappé à toutes les portes pour tenter de savoir si nos proches étaient vivants ou morts. Nous n’avons trouvé que le soutien de groupes, mais pas d’institutionnels », a-t-il déploré, appelant à la création d’un service de prise en charge des proches des personnes disparues.

À lire : Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Les autorités capverdiennes ont finalement confirmé que le bateau retrouvé est bien celui qui avait quitté Dahkla le 23 septembre dernier, après vérification des pièces d’identité retrouvées sur les victimes. Après un mois d’angoisse, Zakaria a eu la confirmation de l’information qu’il redoutait. Ses proches sont décédés en mer.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries - Dakhla - Cap Vert - Décès

Aller plus loin

Espagne : plusieurs migrants morts et disparus en mer en 2021

Les corps sans vie de quatre migrants ont été retrouvés samedi, au large de Cadix, dans le sud de l’Espagne, ce qui porte le nombre de victimes du naufrage survenu dans cette...

Abdel Haouri, rescapé de l’océan : « Nous étions déjà morts »

Abdel Haouri, 31 ans, fait partie des nombreux migrants marocains qui ont été secourus en mer par le service de secours maritime (Salvamento Maritimo) le 15 décembre 2020, à...

Espagne : un Marocain perd sa femme et son fils en mer

Sadik Mallouk, un Marocain résidant en Espagne, a échangé au téléphone avec sa femme Chaimae, 27  ans, vivant à Fès avec leur fils, Mohamed, sans savoir que c’est la dernière...

Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Un jeune couple et son fils de trois ans sont morts par noyade après le naufrage du bateau qui les transportait du Maroc vers les Îles Canaries. La petite famille marocaine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Piqures de scorpion et morsures de serpent : le Maroc renforce son dispositif préventif

Pour prévenir contre les décès liés aux piqûres de scorpions et de morsures de serpents, le ministère de la Santé a pris une série de mesures, notamment la distribution de sérums anti-venins aux différentes structures hospitalières du Royaume.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Les Lions de l’Atlas en deuil

Le monde du football marocain est en deuil suite à l’annonce du décès d’Abderrahim Ouakili, ancien joueur international, survenu ce lundi 18 décembre 2023 à l’âge de 53 ans.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...