Espagne : un Marocain perd plusieurs membres de sa famille en mer

10 novembre 2021 - 12h10 - Ecrit par : A.P

Zakaria, un jeune Marocain vivant au Pays basque, a perdu plusieurs membres de sa famille en mer. Son frère, sa sœur, son beau-frère et sa petite nièce font partie des 31 victimes du bateau naufragé qui a été retrouvé au Cap-Vert avec trois corps à bord.

Les autorités capverdiennes ont signalé le 30 octobre dernier la découverte d’un bateau comportant trois corps en état de décomposition avancé sur la plage de Djeu de Merca, située dans la commune de Ribeira Brava. Les corps seraient ceux de trois Marocains âgés entre 19 et 48 ans.

À lire : Espagne : plusieurs migrants morts et disparus en mer en 2021

Le bateau est parti du port de Dakhla le 23 septembre, à destination des îles Canaries, avec 31 personnes à bord, dont le frère, la sœur, le beau-frère et la nièce de Zakaria, un jeune marocain résidant au Pays basque depuis onze mois. Le jeune homme de 27 ans ayant lui-même rejoint les Îles Canaries en patera, sait que trois à quatre jours suffisent pour effectuer ce trajet en mer. Mais sans nouvelles de ses proches depuis quelques jours, il a commencé par s’inquiéter. Il craignait le pire. « Nous savions en fait qu’ils étaient morts, mais nous ne l’avons pas accepté, car nous n’avons pas de preuves », a-t-il déclaré à Naiz.

Zakaria s’est rapproché de toutes les instances possibles (Croix-Rouge, avocats, police, ONG ou autorités canariennes) pour avoir des informations sur le bateau sur lequel ont embarqué les membres de sa famille. Sans succès. « Nous avons frappé à toutes les portes pour tenter de savoir si nos proches étaient vivants ou morts. Nous n’avons trouvé que le soutien de groupes, mais pas d’institutionnels », a-t-il déploré, appelant à la création d’un service de prise en charge des proches des personnes disparues.

À lire : Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Les autorités capverdiennes ont finalement confirmé que le bateau retrouvé est bien celui qui avait quitté Dahkla le 23 septembre dernier, après vérification des pièces d’identité retrouvées sur les victimes. Après un mois d’angoisse, Zakaria a eu la confirmation de l’information qu’il redoutait. Ses proches sont décédés en mer.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries - Dakhla - Cap Vert - Décès

Aller plus loin

Plus de 2 000 décès de migrants en mer au premier semestre 2021

Le nombre de candidats à l’immigration, morts ou disparus en mer en tentant de rejoindre l’Espagne sur des pateras ou des barques, a atteint près de 2 100 (2 087) au premier...

Espagne : un Marocain perd sa femme et son fils en mer

Sadik Mallouk, un Marocain résidant en Espagne, a échangé au téléphone avec sa femme Chaimae, 27  ans, vivant à Fès avec leur fils, Mohamed, sans savoir que c’est la dernière fois...

Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Un jeune couple et son fils de trois ans sont morts par noyade après le naufrage du bateau qui les transportait du Maroc vers les Îles Canaries. La petite famille marocaine...

Espagne : plusieurs migrants morts et disparus en mer en 2021

Les corps sans vie de quatre migrants ont été retrouvés samedi, au large de Cadix, dans le sud de l’Espagne, ce qui porte le nombre de victimes du naufrage survenu dans cette zone...

Nous vous recommandons

Un fragment de lune trouvé au Maroc, vendu aux enchères à 189 000 dollars

Un fragment de lune découvert au Maroc en 2007, a été acheté lors de la vente aux enchères en ligne organisée du 9 au 23 février par la célèbre société Christie’s, à 189 000 dollars.

Le Maroc fait-il son retour sur le marché international de la dette ?

Le Maroc prévoit de revenir sur le marché international de la dette cette année. Il pourrait lever 25 milliards de dirhams.

Un Espagnol sauvé in extremis par un Marocain

Le Marocain Mohamed Amezian El Harrak, agent de sécurité en charge de l’accueil au Centre de santé San Pedro d’Alcantara (Sud de l’Espagne), a été contraint de pratiquer la manœuvre de Heimlich sur un homme arrivé en état d’étouffement au...

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane arrêté le 5 octobre...

Omicron : vers une reprise de l’enseignement à distance au Maroc ?

La vitesse de propagation du variant omicron au Maroc pourrait obliger les autorités à étendre l’enseignement à distance en vigueur dans certaines régions, à l’ensemble du pays. Plusieurs écoles et missions étrangères ont déjà fermé leurs portes, préférant...

Maroc : pour un meilleur partage des biens en cas de divorce

Une association propose la modification de certains articles du Code de la famille pour corriger l’injustice qui est faite à la femme marocaine dans les cas de conflits conjugaux. Celles-ci sont souvent écartées ou ne bénéficient pas du partage...

Le Maroc protège le foncier contre les étrangers

Le Maroc a décidé de renforcer sa souveraineté foncière. Dans ce sens, de nouvelles restrictions sont imposées aux étrangers désireux d’acquérir des terres agricoles situées en dehors des périmètres urbains.

Hirak du Rif : la Cour de cassation rend sa décision définitive

A moins d’une solution politique, Nasser Zefzafi purgera les 20 ans de prison ferme prononcés par la chambre criminelle le 28 juin 2018 et confirmés par la Cour d’appel de Casablanca en avril 2019. Vendredi dernier, la Cour de cassation de Rabat a...

L’Espagne envoie des militaires dans les îles proches du Maroc

Les autorités militaires espagnoles ont visité les enclaves de Vélez de la Gomera (Badis), Al Hoceima et les îles Chafarinas (Zaffarines), annonçant une série de réformes visant à améliorer la présence des militaires dans ces zones ainsi que leurs conditions...

Découverte du gaz à Larache : le démarrage de la production pour fin 2024

La production du gaz naturel découvert au large de Larache va démarrer vers fin 2024, selon l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). Situé dans le permis de Lixus, le puits Anchois 2 présente, affirme-t-on, des « résultats encourageants...