Le regard de Najat Vallaud-Belkacem sur la campagne présidentielle en France

3 avril 2022 - 17h40 - France - Ecrit par : S.A

L’ancienne ministre française de l’Éducation, Najat Vallaud Belkacem « trouve affligeant que les questions internationales n’aient été abordées que sous le seul angle des migrations » dans la campagne présidentielle.

« Cette campagne m’attriste. Elle me donne le sentiment qu’on a tous attendu un moment qui n’est jamais venu, qu’il s’agisse d’un véritable moment de campagne, ou d’une vraie mise à l’agenda médiatique de sujets majeurs pour les cinq ans à venir. Que ce soit sur les questions sociales, climatiques, mondiales, ou même anthropologiques, car le Covid aurait dû bousculer certains de nos logiciels, je n’ai rien entendu d’intéressant dans cette campagne pour le moment », a déclaré Najat Vallaud Belkacem dans une interview accordée à Jeune Afrique. Selon elle, cela ne veut pas forcément dire que les candidats n’ont rien à dire sur ces sujets, mais plutôt qu’ils ne sont pas incités à les aborder. « Ce qui est dommage, car une élection présidentielle est le moment idéal pour réinterroger nos choix de société », a déploré l’ancienne ministre de François Hollande.

À lire : France : une élue d’origine marocaine insultée pour avoir parrainé Emmanuel Macron

« À titre d’exemple, je trouve affligeant que les questions internationales n’aient été abordées que sous le seul angle des migrations. Ce n’est tout simplement pas à la hauteur de la France et de la place qu’elle occupe dans le monde », a-t-elle poursuivi, faisant remarquer que cela occulte des thèmes essentiels tels que « nos interdépendances, exposées au grand jour pendant la crise sanitaire, ou encore l’élan de solidarité manifesté à l’égard de l’Ukraine, après des années d’anesthésie émotionnelle à l’égard des réfugiés ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Najat Vallaud-Belkacem - Immigration

Aller plus loin

France : une élue d’origine marocaine insultée pour avoir parrainé Emmanuel Macron

Naoual Guéry, conseillère régionale, de Normandie a essuyé des insultes racistes et sexistes, après avoir annoncé son parrainage pour Emmanuel Macron à la prochaine élection...

France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Dans son livre à paraître ce mois de septembre, Eric Zemmour a révélé un échange téléphonique avec Emmanuel Macron, survenu en mai 2020. Entre autres sujets évoqués :...

Election présidentielle en France : les attentes des français du Maroc

Alors que les candidats à l’élection présidentielle française comptent sur les voix des Français de l’étranger, notamment au Maroc, ces derniers se plaignent de cette attitude...

Sondage : 40% des Français pour une immigration zéro

Plus de 4 Français sur 10 sont favorables à une immigration zéro en France, selon un sondage réalisé par l’Institut CSA. Le sujet sera sans doute abordé lors de la campagne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Expulsions de France : autrefois protégés, ils sont désormais visés

Depuis la promulgation de la nouvelle loi « asile et immigration » en France, les expulsions sous OQTF visent désormais plusieurs catégories d’étrangers autrefois protégées par la loi.