Du nitrate d’ammonium destiné au Maroc fait polémique en France

2 février 2013 - 23h43 - France - Ecrit par : J.L

Un chargement de 1500 tonnes de nitrate d’ammonium acheminé cette semaine vers le Maroc via le port de Bayonne, a soulevé une forte polémique en France, où ce produit est à l’origine de l’explosion d’une usine à Toulouse en 2001 (31 morts).

Le nitrate, transporté par trains depuis Pardies, où se trouve le siège de Yara, fabriquant de nitrate d’ammonium, est arrivé au port de Bayonne mardi, pour être acheminé le même jour vers le Maroc.

Environ 20.000 tonnes de nitrate produit par Yara sont destinées au Maghreb et à l’Afrique Subsaharienne. Cette matière, qui passait auparavant par Port la Nouvelle, devrait à l’avenir transiter en moyenne une fois par mois par le port de Bayonne, plus proche de l’usine de production.

Ce passage par Bayonne, jugé "trop dangereux" par les communes riveraines, ferait économiser 300.000 euros à Yara, d’après la direction de la société.

Pour l’instant, le Maroc n’a pas réagi à la polémique soulevée par la matière hautement explosive, qui a quitté le port français mardi soir à destination du Royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Exportations - Portuaire - Industrie

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.