700 nouveaux bus pour Casablanca cette année

15 avril 2021 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour atténuer la souffrance des Casablancais dans ses déplacements urbains, une nouvelle flotte de bus a été mise en service. D’ici fin 2021, le nombre total de bus dernière génération atteindra 700, a indiqué le directeur général d’Alsa Al-Baida, Mehdi Safwane.

En février dernier, un nouveau lot de bus dernière génération a été mis en circulation à Casablanca avec le déploiement de 450 nouveaux véhicules par la société Alsa Al-Baida, conformément au contrat de gestion déléguée sur un réseau comptant 57 lignes actuellement avec 10 nouvelles. Cette extension vise essentiellement à soulager les usagers de plusieurs quartiers des provinces de Nouaceur, Mediouna, la préfecture de Mohammedia et autres.

Ce premier lot s’inscrit dans le cadre de la première partie de l’extension du réseau de bus. Il y aura par la suite, un second déploiement de 250 véhicules, vers la fin de l’année, a indiqué Mehdi Safwane dans un entretien à la MAP. Pour l’amélioration du transport urbain à Casablanca, « nous travaillons pour porter le nombre de bus à 700 vers la fin de cette année, outre la réhabilitation des agences commerciales et l’offre d’une série de prestations numériques, dont un site électronique et une application smartphone », a-t-il précisé.

Long de 12 mètres avec 33 places, respectant l’environnement et disposant de caméras, de GPS, de WIFI et de climatisation, les bus sont également accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces véhicules ont mobilisé un investissement de 1,4 milliard de DH, financé principalement par l’État via le FART, la commune de Casablanca, la région de Casablanca – Settat, l’Établissement de coopération intercommunale Al Baida et Alsa Al Baida délégataire du transport urbain dans la métropole.

Il faut noter que, concernant les cas de vandalisme perpétrés suite à la mise en service des bus en févier dernier, les auteurs ont été interpellés et condamnés à la prison ferme avec des amendes et dédommagements, en vertu des lois en vigueur dans le royaume.

Sujets associés : Casablanca - Transport en commun - Alsa

Aller plus loin

Des bus « made in Morroco » débarquent à Kénitra

Longtemps plongée dans une crise du transport urbain, la ville de Kénitra dispose désormais d’une flotte de 138 bus de nouvelle génération, avec la particularité qu’ils sont en...

L’interopérabilité Bus/Tram bientôt opérationnelle à Casablanca

L’interopérabilité Bus/Tram entrera en vigueur à Casablanca cette année. Une annonce faite par la compagnie de transport de voyageurs Alsa.

Casablanca / transport par bus : un plan de sauvetage validé par les élus

Après plusieurs années de gestion chaotique du transport public par bus sous l’ère M’dina Bus, l’espoir peut à présent renaître chez les Casablancais qui ont hâte de pouvoir...

Les Casablancais peuvent profiter de leurs nouveaux bus

Le top a été donné ce vendredi 12 février à Casablanca pour la mise en exploitation des nouveaux bus au profit des Casablancais. 450 sur les 700 seront mis en service dès lundi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...