Voici les nouvelles dispositions sanitaires pour les voyages au Maroc

13 juillet 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc a mis à jour, ce lundi 12 juillet, les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux. Le ministère de la Santé précise notamment les mesures à observer pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et touristes étrangers en provenance des pays des listes A et B. Sans oublier les mesures communes et la liste des vaccins acceptés dans le royaume.

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et touristes étrangers en provenance des pays de la liste A devront présenter un certificat attestant qu’ils sont complètement vaccinés par un des vaccins acceptés au Maroc – Astrazeneca-SK Bio, Sinopharm, Sputnik, Pfizer/BioNTech, Janssen (Johnson & Johnson), Covishield (Serum Institute of India), Moderna et Sinovac, précise le ministre de la Santé. Les voyageurs non ou incomplètement vaccinés devront présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures (délai entre prélèvement et embarquement).

À lire : Plus de quarantaine à l’hôtel pour les MRE en provenance des pays de la liste B

Quant aux voyageurs en provenance des pays de la liste B, obligation est faite aux personnes complètement vaccinées de produire un certificat attestant qu’elles ont été complètement vaccinées par un des vaccins acceptés au Maroc et de présenter un test PCR négatif datant de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement). Quant aux personnes non ou incomplètement vaccinées, elles doivent présenter un test PCR négatif datant de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement) et observer une quarantaine contrôlée de 10 jours, à la charge de l’intéressé dans une des structures préalablement désignées par les autorités locales, avec un test PCR de contrôle au 9ᵉ jour.

À lire : Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

Les citoyens marocains ou les personnes originaires du Maroc, en provenance des pays de la liste B, eux, vont observer un auto-isolement à domicile pendant 5 jours, et effectuer un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) au 5ᵉ jour. Les mesures communes concernent une fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement (distribuée aussi à bord de l’aéronef ou du navire), dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les 10 jours qui suivent son arrivée sur le territoire national, précise le document du ministère de la Santé.

Ces mesures portent également sur le respect des mesures sanitaires édictées au Maroc afin de freiner la propagation du coronavirus et de ses variants : port du masque à l’extérieur, distanciation physique et hygiène des mains. Les enfants âgés de moins de 11 ans sont dispensés de la PCR de dépistage quelle que soit la provenance, fait savoir par ailleurs le ministère.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris une nouvelle mesure pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la mise en place de 155 unités dans différents consulats pour...

Plus de quarantaine à l’hôtel pour les MRE en provenance des pays de la liste B

L’obligation faite aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) et touristes étrangers en provenance des pays de la liste B d’observer une quarantaine à l’hôtel vient d’être levée....

Maroc : les agences de voyage réclament la réouverture des frontières

Écartés de la mesure d’aides accordées au secteur du tourisme par le gouvernement, les professionnels de voyage, frappés de plein fouet par les effets de la pandémie du...

Le Maroc met à jour ses dispositions sanitaires pour les voyages

Le Maroc vient de procéder à la révision de son système de gestion des voyages internationaux.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.