Opération Marhaba 2022 : Algésiras veut du concret

11 avril 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.S

Après l’annonce de la réouverture des frontières maritimes avec le Maroc et le retour « immédiat et progressif » du trafic maritime de passagers suspendu depuis mars 2020, l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) demande que les actes suivent.

« Il est essentiel de définir avec précision les dates de reprise du trafic maritime pour que tout soit prêt et bien organisé », a déclaré vendredi, le président de l’APBA, Gerardo Landaluce, après la visite de Pedro Sanchez à Rabat. Une visite bénéfique, en ce sens que les deux pays ont convenu entre autres de rétablir dans les meilleurs délais les liaisons maritimes de passagers, suspendues depuis mars 2020.

Cette situation a conduit à l’annulation, pour deux années consécutives (2020 et 2021) de l’Opération Marhaba qui permet aux Marocains d’Europe de passer par les ports espagnols, notamment ceux d’Algésiras et de Tarifa (Cadix), pour se rendre au Maroc pendant la saison estivale. Ces deux ports concentrent 80 % du trafic lors de cette Opération qui se déroule généralement entre le 15 juin et le 15 septembre de chaque année, fait savoir ABC.

À lire : MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

En 2019, dernière année où elle a eu lieu, l’Opération Transit a permis le passage au Maroc de 3,3 millions de personnes et 760 000 véhicules via les ports espagnols. « Les ports d’Algésiras et de Tarifa se réjouissent de cette nouvelle étape de la relation avec le Maroc, qui permettra de relancer la liaison maritime de passagers avec Tanger Med et Tanger Ville », a indiqué Landaluce.

Pour sa part, le maire d’Algésiras, José Ignacio Landaluce (PP), estime que l’Opération Marhaba de cette année connaîtra une participation plus importante que celle des années antérieures, appelant à une reprise rapide du trafic maritime de passagers. Selon lui, la fermeture des frontières a causé des pertes de « plus de 100 millions d’euros » au secteur portuaire de la ville.

Tags : Liaison maritime - Opération Marhaba 2022 - Algésiras - Tarifa

Aller plus loin

MRE : reprise imminente des liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) a prévu d’échanger ce lundi avec les compagnies maritimes, les représentants de la marine marchande marocaine et des ports de...

Officiel : les liaisons maritimes entre le Maroc et l’Espagne rétablies

C’est désormais officiel. Suite à la visite du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, au Maroc, il a été décidé de rétablir de manière immédiate les liaisons maritimes...

Marhaba 2022 : 500 millions d’euros de bénéfice attendus pour Algésiras et Tarifa

Les ports d’Algésiras et de Tarifa qui concentrent plus de 70 % du trafic maritime avec les ports marocains, vont tirer un profit estimé à 500 millions d’euros de l’Opération...

Opération Marhaba 2022 : la police espagnole a du mal à gérer le flux

Bien avant l’annonce de la reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc depuis Algésiras, le syndicat de police JUPOL a dénoncé le manque de personnel pour faire...

Nous vous recommandons

Reprise des vols : des billets hors de prix pour les MRE

La communauté marocaine de Majorque pourra s’envoler à nouveau vers le Maroc dès le 7 février, date annoncée par les autorités pour rouvrir les frontières aériennes. Mais les prix des billets reviennent excessivement chers. Une augmentation qui va du simple...

L’Algérie empêche le Maroc d’importer du gaz de l’Espagne

La crise entre l’Algérie et le Maroc a conduit au non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe. L’Espagne, fortement impactée par cette décision algérienne de suspendre l’exportation du gaz via le Maroc, devra se contenter du Medgaz, un gazoduc de capacité...

L’aéroport de Lyon propose le Maroc comme destination cet été

Le Maroc, la Tunisie, ou encore la Turquie font partie des 80 destinations que propose cet été l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. Déjà deux terminaux sont rouverts (2 et 1B).

Autodétermination : le gouvernement provisoire Kabyle salue le soutien du Maroc

Le gouvernement provisoire kabyle a salué la déclaration de l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, qui avait appelé à la récente réunion du MNA, à l’autodétermination du peuple Kabyle.

MRE : les agences de voyage d’Algeciras en colère

Les agences de voyage du port d’Algésiras sont contraintes de fermer en raison du refus de la quasi-totalité des compagnies maritimes opérant dans le détroit de Gibraltar de leur fournir des billets à...

Pegasus : vers une brouille diplomatique Maroc-France ?

Le Maroc est accusé d’avoir ciblé les numéros de journalistes, de militants et de personnalités françaises, notamment le président Emmanuel Macron à l’aide du logiciel israélien Pegasus. Cette affaire va-t-elle brouiller les relations entre le Maroc et la...

Le Maroc rend la vie difficile aux non-vaccinés

Le Maroc s’apprête à rendre obligatoire le pass vaccinal. Une mauvaise nouvelle pour les personnes non-vaccinées qui ne pourront plus sortir du pays ou obtenir des documents officiels.

Le pass vaccinal désormais obligatoire au Maroc

À compter de ce jeudi, le pass vaccinal sera exigé pour accéder aux lieux publics notamment l’administration et les restaurants et pour les voyages à l’intérieur du Maroc comme à l’extérieur.

Cherté des billets de bateau : la promesse du gouvernement aux MRE

Le gouvernement marocain promet de trouver une solution à la flambée des prix des billets de bateau afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc.

Nord du Maroc : règlements de comptes entre narco-trafiquants

La police judiciaire de la ville de Tétouan a ouvert une enquête après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par balle dans la région de Fnideq. Il serait victime d’un règlement de comptes entre gangs de trafiquants de...