Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

6 février 2023 - 20h20 - Economie - Ecrit par : S.A

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

La Direction des Douanes et des Impôts Indirects a constaté que des commerçants profitent de l’Opération Marhaba pour passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé. Fort de ce constat, elle dit avoir adopté le ciblage et l’analyse des risques pour faciliter les opérations de contrôle douanier, rapporte al3omk.com.

À lire : Sebta et Melilla : l’interdiction de la contrebande fait grincer des dents

La mission de reconnaissance formée par la Chambre des représentants a entre-temps formulé des recommandations à l’endroit de l’administration des douanes. Elle lui a recommandé entre autres de « faire preuve de souplesse » dans l’inspection des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour accélérer le processus de transit. Elle l’a donc exhortée à trouver un équilibre entre la préservation de la sécurité du pays et celle des coutumes (apporter quelques cadeaux ne nuit pas à l’économie du pays) et permettre aux voyageurs de subvenir à leurs besoins essentiels (eau, nourriture…).

À lire : Sebta et Melilla : la diminution de la contrebande permet une hausse des recettes douanières

En réponse, l’administration des douanes a indiqué que « la circulaire organisant le processus Marhaba 2022 était claire à cet égard, car elle permettait de dépasser le plafond qui était autorisé lors des opérations précédentes, en le fixant à 20 000 dirhams pour les cadeaux avec une exonération globale, et pour les rapatriés définitifs, ce plafond atteint 30 000 dirhams pour les cadeaux familiaux et leur permettant également d’importer des matériaux et outillages usagés dont la valeur n’excède pas 150 000 dirhams sans payer les droits d’accises dus. »

À lire : Le Maroc refoule des MRE à Sebta

La douane a par ailleurs précisé que les opérations de saisie ne visaient que certaines personnes « connues pour leurs antécédents dans le domaine de la contrebande, et que ce processus s’est déroulé sous la supervision des cadres et responsables de l’administration centrale pour éviter tout dérapage. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Contrebande - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Contrebande à Sebta et Melilla : le Maroc perdait 1 milliard d’euros par an

Le gouvernement marocain a fait part dimanche de l’ouverture des points de passage de Sebta et Melilla à compter de demain, mardi, mais sous mais sous certaines conditions,...

Sebta et Melilla : l’interdiction de la contrebande fait grincer des dents

Les nouvelles directives mises en place suite à l’ouverture des postes frontaliers des deux enclaves espagnoles, Sebta et Melilla, ne sont pas du goût des commerçants, surtout...

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port....

Sebta et Melilla : la diminution de la contrebande permet une hausse des recettes douanières

La fermeture des frontières à Sebta et Melilla a entraîné une hausse significative des recettes douanières marocaines, favorisée par la fin du phénomène de la contrebande.

Ces articles devraient vous intéresser :

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.