Où va l’argent des Marocains du monde ?

1er janvier 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à la même période de l’année précédente. Mais où vont ces fonds envoyés par la diaspora marocaine ?

La réponse à cette interrogation a été apportée par plusieurs experts approchés par le quotidien Les Inspirations Eco. Selon l’économiste Omar Bakkou, ces fonds envoyés par la diaspora marocaine sont en grande partie destinés à soutenir les proches, mais aussi à l’épargne et à l’investissement.

A lire : Les transferts des MRE, une aide précieuse pour les familles et ... l’Etat

Expliquant le niveau record des transferts des MRE constaté ces dernières années, l’expert a indiqué que cette tendance est attribuable à la facilité des envois qu’offrent les nouvelles technologies, doublée de la crise née de la pandémie du Coronavirus qui a élargi le spectre des contributeurs agissant par solidarité.

Ainsi, plus de 75% des transferts MRE sont destinés à aider leurs familles. Et c’est là le premier poste d’affectation des fonds envoyés. « C’est une tradition qui se renforce dans les contextes de crise, comme nous l’avons vu lors de la période Covid, au cours de laquelle les transferts se sont accélérés », a expliqué pour sa part Karim Amor, président du groupe des Marocains entrepreneurs du Monde.

A lire : Les transferts des MRE, un véritable levier de développement

En deuxième position, on retrouve l’épargne et concerne environ 15% des transferts. Sur les 10% restants, 8% vont aux acquisitions immobilières. A peine 2% de ces montants vont, pour l’heure, à l’investissement direct productif, mais la tendance se renforcerait substantiellement. Des MRE commencent, de plus en plus, à rapatrier leur patrimoine dans le but d’investir dans des activités économiques dans leur pays d’origine, relève Bakkou. On le retrouve dans l’économie à travers des projets moins visibles : cafés/restaurants, hôtellerie, petites entreprises… Autant de niches très pourvoyeuses d’emplois.

Sujets associés : Investissement - Transferts des MRE - MRE

Aller plus loin

Les transferts des MRE, une aide précieuse pour les familles et ... l’Etat

Les transferts des MRE se sont élevés en moyenne à 62 milliards de dirhams ces dernières années. Un seuil largement dépassé en 2020, en dépit de la crise sanitaire du Covid-19....

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières...

Les transferts des MRE, un véritable levier de développement

À l’occasion de la journée internationale des envois de fonds à la famille, un débat a été organisé sur les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger, surtout...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.