Où va l’argent des Marocains du monde ?

1er janvier 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à la même période de l’année précédente. Mais où vont ces fonds envoyés par la diaspora marocaine ?

La réponse à cette interrogation a été apportée par plusieurs experts approchés par le quotidien Les Inspirations Eco. Selon l’économiste Omar Bakkou, ces fonds envoyés par la diaspora marocaine sont en grande partie destinés à soutenir les proches, mais aussi à l’épargne et à l’investissement.

A lire : Les transferts des MRE, une aide précieuse pour les familles et ... l’Etat

Expliquant le niveau record des transferts des MRE constaté ces dernières années, l’expert a indiqué que cette tendance est attribuable à la facilité des envois qu’offrent les nouvelles technologies, doublée de la crise née de la pandémie du Coronavirus qui a élargi le spectre des contributeurs agissant par solidarité.

Ainsi, plus de 75% des transferts MRE sont destinés à aider leurs familles. Et c’est là le premier poste d’affectation des fonds envoyés. « C’est une tradition qui se renforce dans les contextes de crise, comme nous l’avons vu lors de la période Covid, au cours de laquelle les transferts se sont accélérés », a expliqué pour sa part Karim Amor, président du groupe des Marocains entrepreneurs du Monde.

A lire : Les transferts des MRE, un véritable levier de développement

En deuxième position, on retrouve l’épargne et concerne environ 15% des transferts. Sur les 10% restants, 8% vont aux acquisitions immobilières. A peine 2% de ces montants vont, pour l’heure, à l’investissement direct productif, mais la tendance se renforcerait substantiellement. Des MRE commencent, de plus en plus, à rapatrier leur patrimoine dans le but d’investir dans des activités économiques dans leur pays d’origine, relève Bakkou. On le retrouve dans l’économie à travers des projets moins visibles : cafés/restaurants, hôtellerie, petites entreprises… Autant de niches très pourvoyeuses d’emplois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Transferts des MRE - MRE

Aller plus loin

Quand les transferts des MRE contribuent à la reprise des secteurs d’activité

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) continuent de résister à la crise sanitaire du Covid-19 et contribuent de facto au dynamisme de plusieurs secteurs...

Les transferts des MRE, un véritable levier de développement

À l’occasion de la journée internationale des envois de fonds à la famille, un débat a été organisé sur les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger, surtout...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...