A cause du Covid-19 : le paiement contactless en plein essor au Maroc

21 novembre 2020 - 23h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Le paiement sans contact mis en place au Maroc depuis quelques années, connaît un boom suite au déclenchement de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Ce mode de paiement pourrait se généraliser à tout le Royaume.

Les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI) ayant connu une hausse du taux des transactions contactless de 4,3% en janvier dernier à 17,9% en septembre 2020, illustrent bien l’éclosion du paiement contactless, rapporte Panorapost.

Ainsi, l’utilisation du "paiement contactless est loin d’être une tendance passagère", a indiqué Ismaïl Bellali, directeur général adjoint du CMI. " Nous allons suivre le trend observé dans d’autres pays, notamment l’Occident, où le paiement sans contact dépasse 50% des transactions" a-t-il souligné.

Amal Alaoui, directrice générale adjointe de NAPS, filiale du groupe M2M, spécialisée dans les services de paiement électronique, estime que " sur l’activité Émission, nos cartes de paiement émises aussi bien dans notre réseau d’agences, sur nos canaux digitaux et dans le cadre de nos programmes B2B, sont des cartes sans contact ". Mme Alaoui se réjouit d’un réseau qui compte aujourd’hui 2300 commerçants avec un parc 100% contactless connectant près de 4000 TPE qui acceptent les paiements avec et sans contact.

Soulignant les multiples avantages liés à la carte de paiement sans contact, et la mesure de prestation de monitoring de la fraude monétique en 24/ 7 mise en place par les banques, pour tous les types de cartes, Nasr-Eddine Belghiti directeur général et fondateur de IPRC, spécialisé dans la télégestion de GAB, a signalé que " la place bancaire marocaine a subi des attaques de fraudes systémiques qui auraient pu causer des préjudices financiers considérables, si elles n’avaient pas été détectées et endiguées par la vigilance de ce monitoring continu".

Sujets associés : Banques - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Monétique : le Cash, toujours en vogue au Maroc

Un nombre important de Marocains sont restés attachés à la pratique du cash, lorsqu’ils souhaitent effectuer leurs achats.

Mastercard : le paiement sans contact désormais majoritaire en Afrique et au Moyen-Orient

Avec la propagation de la pandémie du covid-19, plusieurs consommateurs en Afrique et au Moyen-Orient utilisent le paiement sans contact, en invoquant la sécurité et la...

Les Marocains plébiscitent le paiement sans contact

Longtemps réticents aux modes de paiement innovants, et très attachés au cash, les Marocains, crise sanitaire oblige, ont changé leurs habitudes. Le cash perd en notoriété au...

Les Marocains délaissent le cash

L’amélioration de la technologie et des mesures de sécurité engendrées par la crise du Covid, ont favorisé la confiance des Marocains dans le paiement numérique. La croissance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera opérationnelle en mai. Il offre plusieurs avantages comme la rapidité des transactions.

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...