Le parcours de combattant de Madjida Maayouf pour obtenir la nationalité espagnole

2 mars 2023 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Depuis son arrivée en Espagne en 2011, Madjida Maayouf cherche en vain à obtenir la nationalité espagnole. L’athlète d’origine marocaine a remporté le championnat national de cross-country à Ortuella le 29 janvier, mais n’a pas reçu de coupe ni de médaille parce qu’elle n’a pas la nationalité espagnole.

La demande de nationalité de Madjida Maayouf a été rejetée pour la énième fois à la veille de cette compétition. « Je ne sais pas ce que je peux faire d’autre. Le temps joue contre moi », se désole l’athlète marocaine qui aura dix ans de résidence en décembre. Âgée de 34 ans, Madjida Mayoouf est née à Brarha (région de Taza). Cinquième d’une fratrie de huit enfants, elle est arrivée en Espagne en 2011 et a vécu un moment à Santurtzi, puis à Vitoria, avant de s’installer à Agurain (Euskadi). Depuis lors, elle se bat pour obtenir la nationalité espagnole et représenter le pays dans les compétitions officielles.

À lire : Nationalité espagnole : Mohamed Katir revient sur son parcours de combattant

Le ministère de la Justice a jusque-là rejeté la demande de l’athlète marocaine, avançant que la nationalité espagnole s’obtient après 10 ans de résidence sur le territoire. C’est donc avec la carte de naturalisation, qui est délivrée gratuitement et sans grande exigence, que Madjida Maayouf concourt pour le moment. « J’aurai les dix ans de résidence requis le 23 décembre prochain et je pourrai demander la nationalité, mais le problème est de savoir quand je pourrai l’obtenir. Ce sont des processus administratifs qui peuvent prendre des années », souligne-t-elle.

À lire : Le combat de Sara pour obtenir la nationalité à ses trois enfants nés en Espagne

En attendant, Madjida ne participera pas aux Championnats du monde de Budapest et aux Jeux de Paris avec l’Espagne. À défaut, elle pourrait se présenter sous les couleurs du Maroc, une option qu’elle n’envisage pas. Elle avait quitté le Maroc en 2011 après avoir obtenu un visa pour prendre part au marathon de Barcelone. Mais en réalité, ce n’était qu’un prétexte pour quitter le royaume pour se construire une vie meilleure. La jeune femme est mère d’une fille de 10 ans, Diyae, qui signifie « lumière », explique-t-elle, ajoutant qu’elle est « un pilier fondamental dans ma vie ».

À lire : Plus de 40 000 Marocains ont obtenu la nationalité espagnole en 2021

La jeune femme a remporté il y a deux semaines le championnat d’Espagne du cross-country. Mais elle n’a pas pu recevoir sa médaille. « C’est douloureux », insiste-t-elle. Lors du marathon de Sienne 2021 en Italie, elle avait réalisé un temps de 2:29:24, se qualifiant pour les Jeux olympiques de Tokyo. Mais elle ne pouvait pas y participer à cause de la nationalité espagnole qu’elle n’a pas. « J’ai atteint le standard minimum, j’ai eu un meilleur temps au marathon que n’importe quel Espagnol. Je sais que je peux être parmi les meilleurs, mes résultats le prouvent », assure-t-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Athlétisme - Femme marocaine - MRE - Madjida Maayouf

Aller plus loin

Née en Espagne sans droit de vote : Le parcours de Safia El Aaddam

Née en Espagne de parents marocains, Safia El Aaddam n’a pas exercé son droit de vote depuis sa majorité parce qu’elle n’a pas la nationalité espagnole. Le 28 mai prochain, elle...

Plus de 40 000 Marocains ont obtenu la nationalité espagnole en 2021

Sur les 144 012 étrangers résidant en Espagne ayant obtenu la nationalité espagnole en 2021 (14,1 % de plus que l’année précédente), 42 000 sont Marocains. La plupart vivent...

Madjida Maayouf : le rêve olympique d’une Marocaine devenue Espagnole

Madjida Maayouf a obtenu il y a un mois et demi la nationalité espagnole, après un long parcours du combattant. L’athlète d’origine marocaine est impatiente de concourir sous...

Nationalité espagnole : Mohamed Katir revient sur son parcours de combattant

Mohamed Katir, l’athlète espagnol d’origine marocaine, a attendu quatre bonnes années avant d’obtenir la nationalité espagnole. Dans le même temps, d’autres athlètes ont été...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?