Recherche

Les Marocains des Pays-Bas se sentent abandonnés par le Maroc

© Copyright : DR

29 mars 2013 - 14h48 - Marocains du monde

Plusieurs associations représentant les immigrés marocains installés aux Pays-Bas, ont appelé le gouvernement marocain à éclaircir sa position quant à la décision adoptée par le gouvernement néerlandais en janvier dernier, de baisser de 40% les allocations versées aux enfants et aux veuves d’immigrés revenus vivre au Maroc.

Le gouvernement néerlandais justifie cette baisse par le fait que le coût de la vie dans certains pays d’origine situés hors Union Européenne, est relativement bas comparé à celui des Pays Bas. Les autorités comptent aller encore plus loin, puisqu’un projet de loi, qui devrait être adopté à l’horizon 2014, prévoit la suppression définitive des allocations perçues par les immigrés installés hors des Pays-Bas.

Des immigrés ont intenté des procès contre le gouvernement néerlandais pour dénoncer ces mesures. D’après le quotidien Acharq Al Awsat, les Marocains concernés tentent de faire pression sur le gouvernement néerlandais pour le contraindre à revenir sur sa décision.

Quelque 950 veuves et 4500 enfants d’immigrés vivant au Maroc sont touchés par cette baisse des allocations, décidée sans tenir compte des accords signés en 1972 entre les deux pays.

D’après Abdou Menebhi, président du Centre euro-méditerranéen Migration et Développement basé à Amsterdam, cité par Acharq Al Awssat, le gouvernement marocain n’agit pas toujours en faveur de ses immigrés. Il affirme également que les ministères marocains concernés n’ont pas contesté la décision néerlandaise.

Quelque 400.000 Marocains vivent aux Pays-Bas, dont 80% ont la double nationalité maroco-néerlandaise. Ces immigrés font aujourd’hui face à une vague de racisme et d’islamophobie.

Mots clés: Pays-Bas , Amsterdam , Retour , Immigration , Abdellatif Maazouz , Sécurité sociale

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact