Recherche

Le port de Nador inquiète (sérieusement) Melilla

© Copyright : DR

10 octobre 2019 - 19h00 - Economie

Les opérateurs de Melilia ne sont pas contents du rapprochement entre des ports andalous et celui de Nador. La Confédération des Entrepreneurs du préside l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse. Ces opérateurs ont déclaré qu’une telle collaboration est porteuse de préjudices énormes.

En dehors des préjudices que la relation de bon voisinage entre les ports andalous et celui de Nador dont les opérateurs se sont plaint au cours de leur sortie médiatique, ils ont aussi trouvé curieux le « silence » des autorités espagnoles face à la décision des autorités marocaines de mettre fin aux activités de la douane commerciale à Beni Ansar.

Selon LesEcos.ma, le patronat de Melilia a même affirmé que le Gouvernement espagnol concentre plus son énergie sur les intérêts de Rabat que de se battre pour le bien-être des opérateurs de l’enclave.

José Reyes, Président du Patronat de Melilia, selon le site, a clairement expliqué que derrière le silence des autorités se cachent des négociations avec le Port de Nador pour acheminer la marchandise vers celui-ci, sans être obligé de passer par Melilia. Les entrepreneurs ont même critiqué les investissements menés par l’Espagne au Maroc. « Nous sommes abandonnés à notre sort », se plaignent-ils.

Pour la sauvegarde des intérêts espagnols, les opérateurs exigent l’arrêt immédiat des négociations entre Rabat et Madrid qui, selon eux, sont une perte de temps.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact