Port du voile : la France a violé les droits de l’homme

5 août 2022 - 08h40 - France - Ecrit par : A.P

L’interdiction du port de voile à une femme lors d’une formation continue organisée dans un lycée en France, est une violation du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, selon le comité des droits de l’homme de l’ONU.

La décision du Comité des droits de l’homme, prise depuis mars, a été communiquée cette semaine à l’avocat. Elle fait suite à une plainte déposée en 2016 par la plaignante, une ressortissante française née en 1977 qui s’était inscrite en 2010 à une formation profesionnelle pour adultes (Greta). Mais elle a été ensuite interdite d’accès au lycée Langevin Wallon où la formation devrait avoir lieu à cause de l’interdiction du port de signes d’appartenance religieuse (voile) au sein d’un établissement public d’enseignement.

À lire : Le hijab, objet de discrimination dans le monde de l’emploi en Europe

« La restriction imposée à l’auteure (de la plainte, NDLR) l’interdisant de participer à sa formation continue tout en portant un foulard constitue une restriction portant atteinte à sa liberté de religion en violation […] du Pacte », a souligné le Comité, précisant que la plaignante « a apporté des témoignages, non contestés par l’État partie » selon lesquels « d’autres stagiaires ont pu recevoir la formation tout en portant un voile islamique […] sans que cela ait posé des troubles de l’ordre public ou obstrué le bon fonctionnement du centre ».

Et au Comité de conclure : « Il y a lieu d’opérer une conciliation entre la liberté de manifester sa religion, dont bénéficie l’intéressée, et les exigences de préservation de l’ordre et du bon fonctionnement de l’établissement scolaire public concerné ».

Sujets associés : France - Religion - Islam - Voile islamique

Aller plus loin

L’Insee décortique le port du voile chez les musulmanes en France

Le port du voile est une pratique de plus en plus adoptée par les femmes musulmanes de diverses origines résidant en France, selon une récente étude de l’Institut national de la...

65 % des Marocains favorables au port du voile (Enquête)

65 % des Marocains dont 62 % d’hommes et 67 % de femmes sont favorables à l’obligation du port du voile, selon une récente étude.

« Le voile est devenu une question complètement hystérique en France »

Chems-eddine Mohamed Hafiz, recteur de la Grande mosquée de Paris, s’exprime encore une fois sur la question du voile qui continue de diviser.

Une Marocaine d’Italie : « si je portais le voile, je ne trouverais pas de travail »

Amina, une jeune étudiante italienne de 21 ans d’origine marocaine, partage ses expériences en tant que musulmane et marocaine en Italie dans le cadre d’un projet de recherche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.