Affaire Sabrina et Ouassim : les trois policiers poursuivis pour homicide involontaire (vidéo)

14 octobre 2022 - 07h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Après cinq ans de bataille sans répit, les familles de Sabrina et Ouassim, deux jeunes tués lors d’une course-poursuite avec trois éléments de la police belge, sont peut-être sur le point d’obtenir justice. Les trois policiers impliqués dans cette tragédie sont poursuivis pour homicide involontaire devant le tribunal de police.

Les faits remontent au 9 mai 2017. Sabrina et Ouassim respectivement âgés de 20 et 24 ans étaient à moto, lorsqu’ils ont été pris en chasse par une patrouille de police. Ouassim décèdera sur place tandis que Sabrina meurt à l’hôpital, rappelle bx1.

À lire : Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Depuis ce jour, les familles réclament justice. La chambre des mises en accusation s’est finalement décidée à renvoyer devant le tribunal de police, les trois policiers de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles. Ils sont poursuivis pour « accident involontaire » ayant entraîné la mort des deux jeunes.

À lire : Belgique : une première victoire pour les familles de Sabrina et Ouassim

Me Joke Callewaert, l’une des avocates des familles des victimes, se réjouit de cette décision, résultat d’un long processus. « Rendue plus de cinq ans après les faits, cette décision est l’issue d’un long combat des familles pour lutter contre l’impunité des policiers », a-t-elle déclaré mercredi soir.

À lire : Décès de Sabrina et Ouassim : des motards demandent l’inculpation des policiers (Vidéo)

Les familles dans leurs quêtes de justice, ont pu compter sur les associations de défense des Droits Humains. « Selon la Ligue, la multiplication de ce type de faits doit pousser la police à la réflexion. Quand il n’existe pas de danger pour autrui, ces courses-poursuites doivent être interdites ou au minimum mieux encadrées », a souligné l’avocate.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Décès

Aller plus loin

Belgique : la police accusée d’avoir tué Sabrina et Ouassim (vidéo)

Deux versions s’opposent dans la mort de Ouassim et Sabrina, décédés mardi à Bruxelles après un accident de moto. La police parle d’un accident alors que les familles des...

Un individu suspecté d’homicide en France arrêté au Maroc

Les autorités marocaines ont procédé, lundi, à l’arrestation d’un individu de 34 ans, soupçonné d’être impliqué dans un homicide volontaire commis sur le sol français, selon des...

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries...

Affaire Ouassim et Sabrina : des policiers devant la justice

Trois policiers vont être jugés cette semaine à Bruxelles, plus de cinq ans après la mort d’Ouassim Toumi et de Sabrina El Bakkali, deux jeunes tués dans une course-poursuite...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...