Le PP exige des explications sur «  l’entrée illégale  » de Brahim Ghali en Espagne

12 mai 2021 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : G.A

Après les incessantes demandes d’explications du Maroc sur l’accueil en Espagne de Brahim Ghali, chef des séparatistes du Polisario, c’est le tour du Parti populaire (PP, opposition) d’exiger du gouvernement espagnol de s’expliquer sur « l’entrée illégale et sous une fausse identité » de l’homme poursuivi par la justice.

La principale force de l’opposition espagnole indique dans un communiqué avoir adressé cinq questions parlementaires au gouvernement de Pedro Sánchez sur « l’entrée illégale, sans communication et avec une fausse identité » du chef des milices du Polisario. Le président du PP, Pablo Casado a eu un entretien par visioconférence avec le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch et le Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka.

Un entretien au cours duquel, le PP a plaidé pour le renforcement des relations bilatérales avec le Maroc. Pour Casado, il s’agit de liens « fondamentaux » dans tous les domaines, notamment, le commerce, la culture, le tourisme, la sécurité, l’énergie, la santé, l’agriculture et la pêche.

Le président du PP s’est engagé également à œuvrer pour intensifier une « relation stratégique de voisinage, fondamentale pour l’Union européenne, l’espace atlantique, la région du Maghreb et le continent africain », conclut le communiqué.

Sujets associés : Espagne - Polisario - Istiqlal - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Brahim Ghali - Plainte

Aller plus loin

Maroc : le parlement réagit à l’affaire Brahim Ghali

L’affaire Brahim Ghali préoccupe également le Parlement marocain. Elle était au cœur de la réunion mardi, de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et...

Affaire Brahim Ghali : Vox demande de « punir » le Maroc

Le parti d’extrême droite Vox a demandé au gouvernement espagnol de sanctionner le Maroc parce qu’il aurait « autorisé l’arrivée de dizaines d’immigrants clandestins » via...

Brahim Ghali : le Polisario soutient l’Espagne et accuse le Maroc

Le Polisario estime que le gouvernement de Pedro Sánchez a agi de manière « cohérente » avec sa politique d’accueil, malgré la « polémique entretenue par le Maroc » dans les...

Affaire Brahim Ghali : Akhannouch invite l’Espagne au respect des relations de coopération avec le Maroc

La tension ne faiblit pas entre le Maroc et l’Espagne suite à l’accueil de Brahim Ghali, chef du front Polisario. La dernière réaction est celle du président du Rassemblement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...