Maroc : le parlement réagit à l’affaire Brahim Ghali

28 avril 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

L’affaire Brahim Ghali préoccupe également le Parlement marocain. Elle était au cœur de la réunion mardi, de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers.

La Commission s’est réunie pour en connaitre davantage sur les dernières évolutions concernant l’hébergement par l’Espagne, de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement.

Dans ce document, tous les membres de la commission déclarent qu’« en droite ligne de la décision de convocation de l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, par le ministère des Affaires étrangères, pour lui demander les éclaircissements nécessaires sur la décision sans précédent prise par les autorités espagnoles » […], « constituant une atteinte grave aux intérêts stratégiques des deux pays », ils désapprouvent « l’initiative des autorités espagnoles d’accueillir le dénommé Brahim Ghali, vu que ce dernier est accusé de crimes de guerre et de graves violations des droits de l’Homme ».

Aussi demandent-ils « aux autorités espagnoles d’interagir favorablement avec les plaintes déposées par les victimes et d’activer la procédure de poursuite à l’encontre du dénommé Brahim Ghali ». Cette démarche vient en soutien à celle de « la fermeté et de la clarté adoptée par la diplomatie marocaine ».

Ils saluent les « efforts du Royaume pour défendre l’intégrité territoriale au sein des instances internationales, notamment au Conseil de sécurité, à la mise en œuvre du projet de développement et la dynamique soutenue de l’ouverture des consulats de pays amis dans les Chères Provinces sahariennes marocaines ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Parlement marocain

Aller plus loin

Le PP exige des explications sur «  l’entrée illégale  » de Brahim Ghali en Espagne

Après les incessantes demandes d’explications du Maroc sur l’accueil en Espagne de Brahim Ghali, chef des séparatistes du Polisario, c’est le tour du Parti populaire (PP,...

Le Maroc déçu de l’Espagne concernant le cas Brahim Ghali

Les autorités marocaines désapprouvent le fait que l’Espagne ait accepté d’accueillir sur son territoire Brahim Ghali, chef des milices séparatistes du «  Polisario  ». Dans un...

Le Maroc hausse le ton face à l’Espagne

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne au sujet de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse sous un nom d’emprunt...

Brahim Bouhlel : un an de prison au Maroc pour « sa mauvaise blague »

L’humoriste français, Brahim Bouhlel et l’influenceur Zbarbooking ont été condamnés à la prison ferme par la justice marocaine pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...