Prêt de l’Opep de 19 millions d’euros pour l’autoroute Fès-Oujda

21 avril 2008 - 20h18 - Economie - Ecrit par : L.A

Le Maroc et le Fonds de l’OPEP pour le Développement international ont signé, lundi à Vienne, un accord de prêt de 19 millions d’euros destiné au financement d’une partie du projet de construction de l’autoroute Fès-Oujda.

Ledit accord porte sur le financement d’une partie du projet de construction de l’autoroute reliant Fès et Oujda, qui s’étalera sur 328 km.

Le projet permettra de désenclaver la région de l’Oriental et de terminer l’axe transversal autoroutier Ouest-Est d’El Jadida à Oujda qui forme avec la dorsale autoroutière Nord-Sud, Tanger-Agadir, l’armature autoroutière de base du pays.

Avec ce nouvel accord, le Fonds de l’OPEP aura accordé 15 prêts au Maroc depuis 1977, dont 5 ont été signés depuis 2003, couvrant des secteurs stratégiques, tels que l’eau potable, l’assainissement, l’énergie, la santé, l’éducation, la construction de barrages et le développement rural.

Un prochain accord, d’une valeur de 300.000 dollars, sera scellé entre les deux parties, le 5 mai, pour le financement du projet de sauvegarde du périmètre Tambardoute dans la province de Guelmim, dans le cadre du financement de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Fès - Prêt - Routier - OPEP

Aller plus loin

Inclusion financière : l’OPEP octroie un prêt de 100 millions de dollars au Maroc

Le Maroc et le Fonds OPEP pour le développement international ont signé un accord de prêt de 100 millions de dollars destinés au financement du secteur financier inclusif,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...