Les boxeurs marocains millionnaires s’ils remportent l’or aux JO de Tokyo

25 décembre 2020 - 16h40 - Sport - Ecrit par : G.A

Les boxeurs marocains qui reviendront des prochains jeux olympiques qui se tiendront à Tokyo, avec des médailles, toucheront des grosses primes de la part de leur fédération.

L’objectif de la fédération est d’encourager les boxeurs à faire davantage. Selon Assabah, il s’agit d’un chèque d’un million de dirhams pour les médaillés d’or, contre 600 000 dirhams pour les médaillés d’argent. Pour ceux qui remporteront la médaille de bronze, la FRMB leur offrira un chèque de 300 000 dirhams. Et ce n’est pas tout. À tous ces sportifs qui hisseront très haut à Tokyo, le drapeau marocain, le ministère de la Jeunesse et des sports et le Comité national olympique marocain ont décidé d’allouer également des primes.

De même, tout athlète qui décroche son ticket pour Tokyo recevra une prime de 50 000 dirhams, en deux tranches. Les qualifiés auront aussi 1800 dollars pour chaque trimestre de préparation. Ces primes s’étendront même vers les compétitions qui se tiendront après les JO de Tokyo. En ce qui concerne les boxeurs qui vont jouer leurs derniers JO, la Fédération leur a préparé une série de formations, afin de les intégrer au staff technique de l’équipe nationale.

Selon le quotidien, la boxeuse Khadija El Mardi, championne du monde en Russie en 2019, a obtenu une prime de 200 000 dirhams de la part du ministère, 100 000 dirhams de la part de la fédération. Cette dernière, ainsi que Rabab Chadar, reçoivent chacune 4000 dollars tous les 4 mois de préparation, après avoir décroché la qualification aux prochains JO.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Japon - Boxe - Jeux Olympiques de Paris 2024

Aller plus loin

JO de Tokyo : les raisons derrière le naufrage de la boxe marocaine

La boxe marocaine a révélé une mauvaise gestion caractérisée par un amateurisme qui a fini par exploser aux JO de Tokyo. De lourds investissements pour un résultat décourageant...

La Marocaine Siham Hilali prépare les JO de Tokyo en France

Le Pôle d’Excellence de Romilly Athlétisme (PERA) reçoit du monde depuis quelques semaines. Plusieurs athlètes de renommée internationale parmi lesquelles l’internationale...

Boxe : le Marocain Mohamed Assaghir se qualifie pour les JO de Tokyo

Le boxeur marocain, Mohamed Assaghir (81 kg), s’est qualifié le samedi 29 février, à Dakar, aux jeux olympiques de Tokyo 2020, en l’emportant aux points sur son adversaire, le...

JO Tokyo 2020 : les athlètes marocains seront vaccinés contre le Covid-19

Les athlètes marocains qualifiés pour les Jeux olympiques Tokyo 2020 seront vaccinés contre le Covid. En effet, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont promis jeudi d’offrir des...

Ces articles devraient vous intéresser :

UFC 294 : Abu Azaitar de retour face à Sedriques Dumas (vidéo)

Le champion marocain de MMA Abu Azaitar, 37 ans, est serein pour son combat de poids moyen, ce samedi soir, contre l’Américain Sedriques Dumas.

Le Maroc domine la Namibie et rêve de Paris 2024

L’équipe nationale féminine marocaine de football s’est imposée 2 à 0 contre la Namibie. Cette victoire, acquise au grand stade de Marrakech jeudi, s’inscrit dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Durant une dizaine d’années de sports de combat, Hamza Allal s’est battu à plusieurs reprises dans des combats clandestins. Aujourd’hui, il quitte les rings illégaux pour l’octogone.

Khadija El Mardi : la conquête olympique après la gloire mondiale

Auréolée d’un grand palmarès, la boxeuse marocaine Khadija El Mardi, 32 ans, championne du monde 2023 chez les poids lourds, n’est pas près de raccrocher les gants. Elle dévoile le rêve qu’elle entend encore accomplir.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.

Brahim Diaz : Le Maroc lui offre le rêve olympique

L’une des raisons qui ont amené Brahim Diaz à choisir de jouer pour le Maroc est sans aucun doute la possibilité de participer aux Jeux olympiques Paris 2024. Pour réaliser ce rêve, l’attaquant du Real Madrid devrait obtenir l’accord préalable de son...

Abu Azaitar, le retour du « Captain Morocco » dans l’octogone

Initialement programmé en mars, le combat de poids moyen contre Sedriques Dumas qui marquera le retour du champion marocain de MMA Abu Azaitar dans l’octogone aura lieu en octobre.

Khadija El Mardi qualifiée pour la finale du mondial de boxe

La boxeuse marocaine Khadija El Mardi, vice-championne du monde, obtient son ticket pour la finale du championnat mondial de boxe chez les dames, après sa victoire face à la Russe Pyatak Diana.